Lelo mise sur les ultrasons pour booster ses sextoys

Lelo a profité du dernier salon Venus de Berlin pour présenter deux nouveaux sextoys assez particuliers. Ces derniers font en effet la part belle aux ultrasons pour offrir une stimulation plus soutenue.

Lelo n’est pas une entreprise récente. Elle a en effet été créée en 2002 par trois amis de longue date : Eric Kalen, Carl Magnuson et Filip Sedic. L’époque était assez différente. Le marché des sextoys était vieillissant et les produits proposés par les marques concurrentes ne brillaient ni par leur design ni même par leurs fonctionnalités.

Sona

Convaincus du potentiel de leur projet, les trois amis ont donc commencé à travailler sur une première collection de produits.

Lelo, une entreprise à la croissance fulgurante

Elle a rencontré un succès immédiat et l’entreprise s’est alors retrouvée sous les feux des projecteurs. Loin de s’endormir sur leurs lauriers, ses fondateurs ont poursuivi sur leur lancée et Lelo a alors connu une croissance fulgurante. L’entreprise est en effet passée de dix employés l’année de sa création à plus de six cents à l’heure actuelle.

Mieux, elle a également reçu de multiples récompenses et elle est même titulaire d’un Lions de Cannes et d’un Red Dot Design Award.

Lelo était donc présent sur la dernière édition du salon Venus de Berlin et l’entreprise a profité de l’occasion pour présenter deux nouveaux produits assez étonnants positionnés sur le segment des masseurs clitoridiens : le Sona et le Sona Cruise.

Ces derniers sont relativement proches l’un de l’autre et ils reprennent bien évidemment tous les codes visuels de la marque.

Toutefois, ces deux produits ont également une particularité intéressante. Contrairement à leurs concurrents, ils n’utilisent pas un banal vibreur pour fonctionner, mais des ondes soniques capables d’envelopper toute la zone ciblée en profondeur.

Sona et Sona Cruise : place aux ondes soniques !

Lelo n’a pas donné trop de détails techniques de peur d’être copié, mais le système mis en place sur ces deux produits se rapprocherait de celui des enceintes présentes en club. Ces dernières sont en effet capables de délivrer un son suffisamment puissant pour générer des vagues vibrantes à travers notre organisme. Le Sona et le Sona Cruise proposent exactement la même chose à une échelle moindre.

La différence entre les deux modèles ? Elle est simple. Le Cruise va un peu plus loin que le modèle de base et il est ainsi capable de maintenir la puissance des ondes à un rythme constant en toute occasion.

Le prix est assez raisonnable en tout cas et Lelo a même mis en place une promotion pour fêter le lancement de ses deux stimulateurs. Le premier est ainsi proposé à 69 € au lieu de 149 € et le second à 99 € au lieu de 179 €.

Mots-clés nsfysextech