L’enseignante suspendue à cause d’un selfie a démissionné

Lydia Ferguson, une Britannique de 39 ans, a beaucoup fait parler d’elle en mars dernier. Cette enseignante s’est en effet attiré les foudres de sa hiérarchie après avoir partagé un selfie sur les réseaux sociaux. L’affaire avait été très médiatisée. Trois mois plus tard, la femme a finalement décidé de démissionner de son poste.

Mère de trois enfants, Lydia enseignait depuis plusieurs années dans une école secondaire située au Royaume-Uni.

Selfie Lydia

En mars dernier, elle a partagé un selfie sur son profil Facebook.

Tout a commencé avec un simple selfie

L’image n’avait rien de choquant ou de vulgaire. L’enseignante portait une tunique et elle était assise sur le rebord de son lit.

Bien sûr, cette photo mettait en valeur sa plastique et ses longues jambes, mais elle était tout à fait appropriée du point de vue de Lydia. Elle l’a donc partagée sans la moindre arrière-pensée.

Toutefois, ses employeurs ont fini par tomber eux aussi sur cette photo et ils n’ont pas apprécié de voir l’enseignante poser dans une tenue aussi décontractée. Ils l’ont donc convoquée un peu plus tard en l’accusant d’avoir eu une attitude délibérément provocatrice sur les réseaux sociaux.

Ils ne se sont cependant pas contentés de la sermonner et ils ont ainsi lancé en plus une procédure disciplinaire à son encontre avant de la suspendre pour une durée indéterminée. Pire, l’enseignante a même été obligée de quitter les lieux sur-le-champ, sous les regards ébahis de ses élèves.

Choqués par la manière dont leur enseignante a été traitée, ces derniers ont immédiatement lancé une pétition pour la faire réintégrer. Une réaction logique, car l’enseignante ne se contentait pas de leur donner des cours. Elle les aidait aussi lorsqu’ils étaient confrontés à des problèmes graves comme de l’intimidation ou du racket.

Elle a présenté sa démission

En pure perte, malheureusement. Les employeurs de Lydia n’ont pas accédé à leur demande et la procédure disciplinaire s’est poursuivie durant les semaines suivantes.

Cette période a été extrêmement difficile pour elle. Il s’agissait en effet de son premier emploi comme enseignante et elle n’aurait jamais imaginé se retrouver dans une telle situation. Elle ne comprend d’ailleurs pas en quoi cette photo était choquante. Face à la situation, elle a donc pris la décision de quitter son poste et de présenter sa démission.

L’établissement a confirmé le départ de l’enseignante… tout en refusant de répondre aux questions posées par le Sun. D’après son porte-parole, il s’agit désormais d’un dossier classé et il n’est donc plus nécessaire de revenir sur les circonstances de l’incident, ni même sur les raisons qui ont poussé les gérants du collège à lancer une procédure judiciaire à l’encontre d’une de ses employées.

Selfie Lydia : photo 2