L’épidémie de Coronavirus affecte Apple avec moins d’iPhones vendus en Chine

La propagation du Coronavirus est un véritable fléau pour l’Homme, mais aussi pour les entreprises. La crise affecte particulièrement les géants de la Tech, surtout ceux qui ont de grosses parts de marché en Chine, comme c’est notamment le cas d’Apple.

Le quotidien South China Morning Post révèle en effet que les ventes d’iPhone ont connu une chute de plus de 50 % sur le territoire Chinois.

Crédits Pixabay

À cause des mesures prises pour brider l’épidémie de Coronavirus, Apple a été obligé de stopper ses activités en Chine, ce qui a grandement perturbé sa chaîne d’approvisionnement. Résultat, la firme à la pomme n’a pu expédier que 500 000 unités en février 2020 contre 1,27 million en janvier 2019, soit moins de la moitié !

Apple en pause

Au mois de février dernier, au plus fort de la crise épidémique de Coronavirus en Chine, Apple avait fermé ses magasins pendant près de deux semaines. Comme il fallait s’y attendre, cette décision radicale a beaucoup affecté les ventes de ses produits.

Et ce n’est visiblement pas prêt de s’arrêter, car l’épidémie toujours en constante évolution pourrait signifier que la crise risque de continuer pour Apple. Des rapports évoquent déjà le retard de la sortie de l’iPhone SE 2 ainsi que celle de l’iPhone 12 5G, ce qui démontre l’impact du virus sur les opérations de la multinationale américaine.

La Lenovo E1 à 24 €en savoir plus

La sécurité avant tout

On le sait tous, les mesures de sécurité en cas d’épidémie sont la mise en quarantaine des pays à risque. Voilà pourquoi la fermeture des frontières maritimes et aériennes de la Chine est obligatoire afin de garder le contrôle sur le virus, même si cela endigue le flux import-export du pays.

La quarantaine implique également de limiter les déplacements à l’international. À cela s’ajoutent les restrictions à domicile qui ont des retombées directes sur les ventes dans les magasins. La priorité va en effet vers les produits de première nécessité et non les achats ludiques habituels, comme les smartphones, ce qui explique aussi la baisse de vente des iPhone.

Apple se prépare ainsi à l’évolution de la situation en retardant le lancement de ses nouveaux produits en Chine. Et même si l’approvisionnement revenait à la normale, le firme à la pomme va sûrement baisser ses expéditions afin de limiter les pertes.