Les 2 ans de la Fredzone : Flav témoigne

Le travail, c’est la santé… Ouais enfin ceux qui ont écrit ça n’ont jamais du bosser au Quick du coin, hein… Parce qu’il ne faut pas croire, quand tu fais les frites, t’as une chance sur deux de finir défiguré par l’huile brûlante. Mais quoi qu’il en soit, ce qui est certain, c’est que l’emploi, c’est important. Et c’est sans doute pour cette raison que Flav s’est spécialisé là-dedans. Il anime ainsi depuis un bon moment le blog du Modérateur de RegionJob, un incontournable pour qui souhaite réussir son blog emploi.

Le Blog du Modérateur : tout pour créer son blog emploi

Son témoignage :

Cette nuit, j’ai fait un rêve bizarre. On était en 2011, la Fredzone était devenu ce qu’on appelle vulgairement un blogueur influent. Fini la vie de fonctionnaire, il avait tout abandonné pour se lancer dans le blogging pro. Petit à petit, certains maux avaient fini par le toucher, je ne reconnaissais plus celui qui avait été un de mes blogs préférés… Après m’être réveillé en sueur à cause de ce putain (Note de Fred : on a le droit de dire des gros-mots ici, Flav, on est pas sur un blog emploi) de radio-réveil, je me suis dit qu’il valait mieux crever l’abcès dès maintenant. Sait-on jamais, je n’ai pas envie que çà devienne une prophétie non plus… Voici donc un billet à publier dans 2 ans (ou pas) pour fêter les 4 ans de la Fredzone.

Aaaaah la Fredzone…çà fait déjà quelques années que j’y passe régulièrement. Il y a du bon par ici, du très bon même parfois. Mais dans cet océan de bonheur, le poisson que je suis tombe parfois sur des os (comment çà aucun rapport ?). Alors que dans le reste de la blogosphère high-tech, tout n’est que cordialité, bonne humeur et billets passionnants, certains défauts récurrents gâchent le PAF (Paysage des Actualités Fredzoniennes). Quitte à prendre la parole ici, autant en profiter pour en faire le tour, non ?

La NinjaaaaZone !

Tant de cerveaux disponibles

Un peu de pub pour arrondir les fins de mois, pourquoi pas. Mais honnêtement, mettre une pub entre chaque billet, çà commence à faire beaucoup, surtout accompagné de 12 encarts en sidebar. Ajoutons à cela des billets sponsorisés tous les deux jours, et là çà frôle l’orgie. Et je ne parle même pas des comptes-rendus de soirées blogueurs et d’opés annonceurs. Fred nous raconte la dégustation de la nouvelle Bannette en live blogging depuis son boulanger, Fred invité à Jointville tous frais payés pour inaugurer le nouveau péage, Fred qui reçoit avant tout le monde le nouveau Moltonel… Oui, tu as une vie de rêve, mais à un moment il faut dire stop. C’est vrai, les agences sont tellement fans de toi qu’elles ont toutes accroché une copie écran de ton blog sur leurs murs. Mais essayez de garder votre histoire d’amour secrète !

Fred is watching youuu !

Le syndrome « Ah, mes ricains… »

Fred a sans doute en commun avec les autres blogueurs High-tech une partie de ses flux RSS. Tout le monde le sait, une petite dizaine de sources suffit à découvrir des dizaines de nouveaux services par jour. Mais est-ce vraiment une raison de ne bloguer que çà ? Car non content de synthétiser ici le contenu de trois autres blogs, il se contente d’écrire trois lignes, de mettre une copie écran et un lien. Pas de source citée, pas d’analyse, pas de projection ni même de test. C’est un peu léger quand même… Et quand faut parler de reproduction des dinosaures au crétacé, y’a plus personne ! Autant varier et entrer un peu plus dans le vif du sujet, non ?

Toi aussi tu as envie de bumper mon trafic ?

Trafic de trafic

Vous croyez vraiment que la Fredzone accueille quelques milliers de visiteurs par jour par hasard ? Cela fait déjà bien longtemps que le tenancier oeuvre dans l’ombre pour s’assurer un certain succès. Scripts automatiques pour afficher sa trombine sur le Mybloglog des blogs du monde entier, faux abonnements par mail à son feedburner pour gonfler artificiellement ses chiffres, service de follow/défollow automatique sur Twitter pour générer du clic, achat de pop-unders sur des sites russes pour augmenter le trafic, pages cachées avec contenu porno pour choper du chalant sur Google… Et je n’ose même pas vous avouer le reste. A un moment, il faut savoir s’émanciper de la dictature des chiffres et se reconcentrer sur son contenu. Enfin moi je dis çà…

Les caniches sont nos amis, il faut les aimer aussi

Fred, blogueur influent

Fred a quelque chose qu’on pourrait appeler le « syndrome de l’influent ». On peut dire le melon aussi. Persuadé d’être le roi du web, un de ses passes-temps favoris est de rabaisser les autres blogueurs. De toute façon, ils font de la merde ! L’invasion des Canalblogueurs à Wikio ? Tout bonnement scandaleux, il menace sur le champ de quitter le classement. Ce n’est pas du tout parce qu’il a perdu 50 places, c’est juste parce qu’il a perdu tout son sens. De toutes façons, on voit une photo de son blog légèrement floue en arrière plan d’un article de Canard PC. Çà veut bien dire ce que çà veut dire, la Fredzone est un des centres névralgiques du web français. A tel point qu’un blog hongrois leader du secteur dans son pays lui a fait un Backlink le mois dernier. Il paraitrait même qu’il s’est fait élire président de Facebook sous un pseudonyme… Etre l’idole des jeunes c’est pas facile, mais en même temps on s’en fout.

Le mot est passé, on verra dans deux ans ! En attendant, j’étais rudement content de retrouver la Fredzone comme je l’aime ce matin en allumant mon ordi ;)

Ma réponse :

Oh pinaize, mais comment ça balance, hein… Bon, en même temps, il a raison, Flav, ça se passe parfois comme ça, dans la blogosphère. En même temps, moi je les comprends, les blogueurs qui abusent. Non mais sans déconner, vu qu’on est tous élevé avec la peur de l’échec, faut pas se demander pourquoi t’en as qui sont prêt à tout pour réussir. C’est l’système qu’est pas bon, mes p’tis copains, on nous a pourrit la tête dès l’enfance alors c’pas d’notre faute à nous quoi. On est qu’des victimes, hein !

Oui, la vie d’un blogueur n’est pas simple, on est confronté à trop de tentations. C’est un peu comme le péage de Jointville… Sans déconner, qui n’aurait pas envie de se taper le sud-est de Paris pour assister à un évènement pareil ? Enfin, blague mise à part, le truc le plus galère, quand tu es blogueur, c’est qu’on t’invite toujours à un tas de lancements de produits et de démonstrations qui ont lieu… En pleine semaine. Normal, le blogueur n’est pas censé avoir de boulot à côté, c’est juste un jouisseur.

Dans deux ans, tout est déjà clair dans ma tête… J’aurai racheté Google, détourné des milliards de brouzoufs depuis les comptes adSense de ces enfoirés de blogueurs et personne ne pourra jamais me retrouver. Non, parce que je vivrai dans un sous-marin aménagé avec une tonne de Mac Pro dans tous les sens et le frigo plein de pizzas.

Oui, c’est le rêve américain, mais pour les gens modestes.