Les 8 pires films gore pour les amateurs de sensations fortes

Votre truc à vous, ce sont les boyaux, le sang et les séances de torture à n’en plus finir ? Pas de problème, voici les 10 pires films gore de l’histoire du cinéma, des films à réserver bien entendu aux amateurs de sensations fortes et à ne pas mettre entre toutes les mains.

Si les films de cette sélection sont tous assez différents les uns des autres, ils ont tout de même une chose en commun : ils s’adressent à un public majeur, ou tout du moins qui a l’habitude de ce genre de films.

Des silhouettes derrière un drap
Image par Nick Magwood de Pixabay

A lire aussi : 4 films de zombies à découvrir sur Amazon Prime Vidéo en juillet 2021

Autrement dit, ils ne conviennent pas aux enfants, ou même aux jeunes adolescents.

Cette liste repose sur une sélection personnelle. Si vous pensez qu’un autre film mérite de figurer dedans, n’hésitez pas à laisser un petit commentaire.

Saw (la saga)

On ouvre le bal avec une suite de films sur lesquels il était bien entendu impossible de faire l’impasse : les Saw.

Si ces derniers ont chacun leur propre histoire, ils ont ceci de commun qu’ils comportent de nombreuses scènes de torture. Des scènes parfois insoutenables et qui ont pour beaucoup contribué au succès de la franchise.

Autre point qui mérite votre attention, le tout dernier film de la franchise est disponible en salle depuis la semaine dernière. Baptisé Spirale l’Héritage de Saw, il se déroule plusieurs années après le précédent film et il se focalise sur le parcours du lieutenant Zeke Banks. Un lieutenant qui va être chargé d’une affaire portant sur une série de meurtres très macabres.

Martyr

Il n’est pas récent, il date de 2008, mais ce film de Pascal Laugier mérite de figurer parmi cette sélection.

L’action débute en France au début des années 70. Une petite fille de dix ans du nom de Lucie, disparue quelques mois plus tôt, est retrouvée. Traumatisée par son enlèvement, elle est placée dans un hôpital où elle finit par se lier d’amitié avec une certaine Anna.

Après un bon de 15 ans dans le futur, nous retrouvons Lucie, qui s’introduit dans une famille ordinaire, persuadée qu’elle a retrouvé son bourreau, un fusil à la main.

Malheureusement, elle va découvrir qu’elle est tombée dans un piège… et elle va être de nouveau enlevée, cette fois pour vivre la pire des tortures.

Très bien écrit, ce film prend littéralement aux tripes.

The Human Centipede (la saga)

The Human Centipede fait un peu figure d’OVNI. Et c’est justement ce qui lui a permis de trouver son public.

Le premier film se focalisait sur deux Américaines en voyage à travers l’Europe, des Américaines qui vont tomber brusquement en panne au milieu de nulle part, en pleine forêt. Après avoir erré pendant plusieurs heures, elles finissent par trouver une maison… où habite un ancien chirurgien allemand. Un chirurgien qui rêve de créer un centipède humain et donc de coudre des hommes et des femmes les uns aux autres.

Extrêmement gore, The Human Centipede fait partie des films qui vous retourneront sans doute l’estomac.

Et si vous aimez le genre, alors sachez que le premier film a tellement bien marché qu’il a eu droit à plusieurs suites.

La Colline a des yeux

La Colline a des yeux a pas mal vieilli, mais il mérite lui aussi de faire partie de cette sélection. Sorti en 2006, le film d’Alexandre Aja a en effet marqué l’histoire du cinéma, en proposant certaines des scènes les plus gore jamais filmées.

L’histoire se focalise sur une famille partie en vacances à travers le désert, une famille qui va malheureusement se tromper de route et finir dans une zone où ont été faits des essais nucléaires… et qui est habitée par les membres d’une famille de mutants assoiffés de chair et de sang.

Et autant le dire clairement, ce film est particulièrement violent, avec des scènes très cruelles, mais qui servent parfaitement bien le propos. Il a d’ailleurs eu droit à une suite qui est du même acabit.

Cannibal Holocaust

Cannibal Holocaust n’est pas qu’un film gore de plus. Il a marqué l’histoire du cinéma.

Sorti en 1981, ce film de Ruggero Deodato a en effet inspiré toute une génération de réalisateur. Et s’il a bien entendu beaucoup vieilli, il reste un incontournable du genre.

Cannibal Holocaust raconte les mésaventures d’une équipe de journalistes, une équipe composée de trois hommes et d’une femme qui vont se rendre dans la jungle amazonienne pour tenter de trouver et de filmer de vrais cannibales. Et comme vous vous en doutez, ils vont les trouver.

A noter que ce film a dû faire face à de nombreuses polémiques lors de sa première diffusion. Et on comprend pourquoi. Certaines scènes étaient en effet très réalistes pour l’époque. Un peu trop réalistes, même…

Hostel (la saga)

Hostel mérite lui aussi de figurer dans cette sélection. Le film d’origine et ses suites font en effet preuve d’une rare violence. Une violence qui n’est d’ailleurs pas que physique.

Le premier film suit ainsi le parcours de deux Américains partis à Prague pour faire un maximum de rencontres et organiser des vacances de débauche. Malheureusement pour eux, ils finissent par croiser la route de personnes peu recommandables.

Des personnes dirigeant une société très particulière et spécialisée dans l’organisation de séances extrêmes pour leurs riches clients.

Frontière(s)

Frontière(s) est peut-être le film le moins connu de cette sélection, et pourtant c’est aussi l’un des plus gore.

Réalisé par Xavier Gens, ce film se déroule en France et alors que l’extrême droite arrive au second tour de l’élection présidentielle. Un groupe de braqueurs profite de l’occasion pour voler de l’argent et il trouve refuge dans une auberge située en pleine forêt.

Une auberge dont les propriétaires sont très portés sur la chair humaine.

Si le synopsis n’est pas très original, Frontière(s) bénéficie d’une réalisation extrêmement soignée et réaliste. Certaines scènes sont d’ailleurs proprement insoutenables.

The Devil’s Rejects

Encore un film qui aura marqué l’histoire du genre. Un film qui est sorti en 2005 et que l’on doit à l’incontournable Rob Zombie.

L’histoire se focalisait sur The Fireflys et le capitaine Spaulding, ou plutôt sur leur fuite. Après avoir massacré deux couples, ces derniers finissent par échapper à la police. Ils décident alors de semer la terreur à travers le pays en massacrant un maximum de personnes.

Au programme, du massacre, des scènes gores et beaucoup de sang.

Cube (la saga)

Il m’était impossible de ne pas citer Cube dans cette sélection. Encore une fois, cette saga a marqué au fer rouge l’histoire du cinéma.

Le premier volet débute sur le réveil de plusieurs personnes, des personnes enfermées dans un cube composé de centaines de pièces similaires… et truffées de pièges plus machiavéliques les uns que les autres.

Après le succès du premier film, une suite a été tournée, mais aussi une préquelle : Cube Zéro. Et si ce dernier a reçu un accueil assez froid de la part des critiques, il avait au moins le mérite de révéler plus d’informations sur l’un des personnages du premier volet.