Les abeilles peuvent savoir si vous avez la Covid-19

Certains scientifiques ont entraîné des animaux à détecter la Covid-19 par son odeur, dans le but d’avoir à disposition un moyen nécessitant peu de technologies pour identifier les personnes infectées. Par exemple, des chercheurs ont formé des chiens pour distinguer des échantillons de Covid-19 positifs et négatifs de la salive humaine ou de la sueur avec des niveaux de précision assez élevés.

En effet, une étude allemande a révélé que les chiens pouvaient identifier des échantillons positifs de Covid-19, 94% de temps. Mais cette fois-ci, des scientifiques aux Pays-Bas ont formé d’autres animaux pour identifier la Covid-19 en utilisant leur odorat : les abeilles.

Crédits Pixabay

D’après un communiqué de presse de l’Université de Wageningen, la recherche a été menée sur plus de 150 abeilles dans le laboratoire de recherche bio-vétérinaire de l’Université de Wageningen.

Les abeilles recevaient une récompense à chaque détection d’un échantillon infecté

Business Insider rapporte que les scientifiques ont entraîné les abeilles pour reconnaître l’odeur d’un vison infecté par la Covid-19. Pour ce faire, ils ont utilisé un processus appelé conditionnement pavlovien. Autrement dit, les abeilles recevaient une récompense – une solution d’eau sucrée – à chaque fois qu’elles identifiaient un échantillon infecté et ne recevaient pas de récompense quand l’échantillon n’était pas infecté.

Cela a fait que les abeilles ont pu reconnaître un échantillon infecté en seulement quelques secondes. Et quand c’était le cas, elles sortaient la langue pour obtenir leur récompense. A noter que les scientifiques se sont concentrés par l’odeur car il semblerait que les fluides corporels d’une personne atteinte de la Covid-19 ont une odeur légèrement différente de celles d’une personne en bonne santé.

Les animaux ne remplacent pas pour autant les tests PCR

Néanmoins, les scientifiques ne vont pas jusqu’à affirmer que les animaux sont la meilleure option pour détecter les cas de Covid-19 en dehors des tests. En effet, Holger Volk, un neurologue vétérinaire, a déclaré à Nature que « personne ne dit qu’ils peuvent remplacer un appareil PCR, mais ils pourraient être très prometteurs ». A noter que les techniciens de laboratoire utilisent effectivement des machines de PCR pour traiter les tests standards sur écouvillon Covid-19.

Quoiqu’il en soit, les chercheurs n’écartent pas la possibilité que certains animaux soient utiles pour identifier la Covid-19 dans les endroits ou les pays où le matériel de laboratoire de haute technologie serait rare ou alors inaccessible.  Les chercheurs de l’université de Wageningen se penchent également sur un prototype de machine qui pourrait entraîner automatiquement plusieurs abeilles à la fois et qui utilise leurs compétences pour tester de minuscules particules chargées de virus dans l’environnement.

Mots-clés Covid-19