Mais pourquoi les aliens sont en vogue chez les amateurs de porno

Sur les sites pour adultes, on trouve un peu de tout. Comme l’a souligné Samantha Cole, chroniqueuse pour le site Motherboard, « Si une chose existe, elle possède également sa version porno. »

Dans sa chronique hebdomadaire baptisée « Rule 34, » Samantha Cole a tenu à attirer l’attention sur la popularité des vidéos mettant en scène des aliens sur les sites pornos et a tenté d’expliquer pourquoi elles étaient à ce point en vogue auprès des amateurs de films pour adultes.

Etude extraterrestres

Crédits Pixabay

Pour comprendre ce phénomène, la chroniqueuse s’est entretenue avec l’auteur et théoricien érotique Supervert, qui a écrit le livre « Extraterrestrial Sex Fetish. »

Un genre popularisé à partir des années 60

La toile regorge de vidéos mettant en scène des fantasmes liés aux aliens.

Cela peut aller des vidéos destinées aux fétichistes des tentacules, à celles qui mettent en scène des viols et des kidnappings perpétrés par des extraterrestres. Dans certains cas, il s’agit de relations sexuelles consenties entre un être humain et un alien.

Dans sa chronique, Samantha Cole a indiqué que ce type de vidéo a gagné en popularité après les années 60. En 1961, les médias avaient relayé l’histoire de Barney et Betty Hill, un couple du New Hampshire qui avait affirmé qu’ils avaient été kidnappés par des aliens. Sous hypnose, Barney avait déclaré que ces kidnappeurs avaient inséré un cylindre dans son anus et qu’ils lui avaient prélevé un échantillon de sperme.

Un désir de nouveauté

Supervert a expliqué que le désir d’avoir des relations sexuelles avec des extraterrestres est appelé « exophilie. » Interrogé par Samantha Cole, l’auteur a raconté qu’après la publication de son livre, de nombreuses personnes se sont confiées à lui au sujet de leur fantasme concernant des aliens.

« Les gens qui avaient des fantasmes sexuels liés aux aliens m’ont contacté en m’envoyant des mails. L’exophilie est entrée dans le lexique des pathologies sexuelles. Nous avons découvert une chose dont on ignorait l’existence. »

Après s’être entretenu avec de nombreuses personnes, Supervert a expliqué que les fantasmes liés aux extraterrestres venaient notamment d’un désir de nouveauté qui surviendrait chez les personnes ayant le sentiment d’avoir fait le tour des différentes formes de vies sur Terre. « Qu’est-ce qui peut être plus inaccessible que des aliens ? Fantasmer sur eux c’est aussi adopter une attitude étrange. »

D’après Supervert, le fait de fantasmer sur des aliens serait aussi plus sécurisant pour certaines personnes. « Au lieu de projeter ses désirs sur un individu, qui peut causer douleur et frustration, l’exophile les projette sur un être qui n’existe pas. »