Les Animaux Fantastiques 3 : Après avoir perdu son procès, Johnny Depp quitte la saga

Johnny Depp est sous le coup d’accusations de la part de son ex-compagne, Amber Heard (Aquaman), qui évoque des violences. Des accusations relayées par le média The Sun, qui qualifiait alors l’acteur connu pour Jack Sparrow, notamment, d’abuseur. Face à ces allégations, Johnny Depp a décidé de régler l’affaire en justice dans un long procès. Un long procès d’où ressort perdant l’acteur, provoquant de nombreuses réactions. La Warner, qui détient la licence Harry Potter au cinéma et développe Les Animaux Fantastiques avec JK Rowling, a décidé de se passer des services de Johnny Depp.

Les Animaux Fantastiques 3, dont la sortie pourrait être prévue sur HBO Max face à la pandémie de COVID-19, se fera donc sans Johnny Depp dans le rôle de Grindelwald.

Crédit : Warner Bros.

La Warner n’a pas annoncé de remplaçant pour le moment, Grindelwald faisant figure de grand méchant dans la franchise.

Johnny Depp accepte la décision de la Warner

Ce n’est pas Johnny Depp lui-même qui a décidé de quitter Les Animaux Fantastiques, mais bien la Warner. Une décision que l’acteur accepte, s’exprimant alors sur Instagram à propos de son éviction, en toute transparence avec ses fans.

Warner Bros. m’a demandé de quitter mon rôle de Grindelwald dans Les Animaux Fantastiques, et je me plie à cette décision.

Le nom du nouvel interprète n’a pas encore été donné, même si certains réclament le retour de Colin Farrell. Dans le premier opus, l’acteur irlandais jouait Percival Grave, directeur du département de la Justice magique. En réalité, il s’agissait d’une couverture du puissant sorcier Grindelwald pour infiltrer l’organisme.

Le procès de Johnny Depp a donc été préjudiciable pour sa carrière, déjà entachée par les accusations de violences de son ex-compagne, Amber Heard. Une actrice également accusée de violences et plusieurs preuves fournies lors du procès contre The Sun, témoins à l’appui. Malgré tout, Johnny Depp a perdu son combat en diffamation contre le magazine.

Johnny Depp n’est pas le seul acteur à avoir été écarté à Hollywood suite à de graves accusations. C’est également le cas de Kevin Spacey, alors que le mouvement #MeToo battait son plein. Le point de départ ? Le puissant producteur Harvey Weinstein, qui pendant plusieurs années a profité de sa position pour agresser sexuellement des actrices, avant d’être finalement dénoncé.