Les Anonymous déclarent la guerre à Donald Trump

Les Anonymous viennent de déclarer la guerre à Donald Trump. Ils promettent notamment de révéler au grand jour toutes les affaires louches dans lesquelles traîne le nouveau président américain, tout en lançant en parallèle des attaques DDoS contre les sites des partisans du nouveau président américain. Pas de doute, ces prochains mois s’annoncent particulièrement tendus.

Ce n’est pas la première fois que les Anonymous s’élèvent contre l’homme politique. Le groupe avait en effet lancé une opération spéciale pendant quelques semaines en 2015. Baptisée #OpTrump, elle faisait suite à ses propos controversés à l’encontre des musulmans.

Trump Anonymous

Les Anonymous ont une dent contre Donald Trump. Encore.

Donald Trump avait en effet déclaré à l’époque qu’il comptait interdire l’accès au territoire américain à tous les musulmans afin de réduire le risque d’attaque terroriste.

Les Anonymous ont de nouveau Donald Trump dans leur collimateur

Les Anonymous étaient ensuite passés à autre chose, mais ils semblent bien décidés à poursuivre leur opération. Plus tôt dans la semaine, ils l’ont en effet interpellé sur Twitter et ils l’ont notamment accusé d’entretenir des liens financiers et personnels avec des gangsters russes, des trafiquants d’enfants et des blanchisseurs d’argent.

Histoire d’en remettre une couche, les hacktivistes ont ensuite rappelé à l’homme politique que le monde avait changé depuis les années 80 et que les informations ne disparaissaient plus comme à l’époque. Ils lui ont enfin promis de lui faire regretter ces quatre prochaines années.

Ces accusations sont graves, mais elles n’ont rien de surprenant compte tenu de tous les scandales qui ont secoué les élections présidentielles.

L’exemple le plus frappant est encore celui de Jeffrey Edward Epstein.

Ils accusent le nouveau président des États-Unis d’entretenir des relations avec des mafieux et des trafiquants d’enfants

Ce milliardaire américain a été condamné à treize mois de prison en 2008 pour une affaire de prostitution impliquant une enfant mineure. Il s’est fait très discret dans les années suivantes, mais son nom a fait de nouveau la une de la presse en 2015 lorsqu’une Américaine d’une trentaine d’années l’a accusé de l’avoir utilisée comme esclave sexuelle à la fin des années 90, alors qu’elle n’avait que dix-sept ans.

L’affaire avait fait la une de tous les médias et une autre femme s’était manifestée quelques mois plus tard, cette fois au travers d’une plainte visant Epstein et… Donald Trump. Elle accusait en effet les deux hommes de l’avoir violée de manière répétée lorsqu’elle avait treize ans après l’avoir attachée à un lit.

Ce n’est pas la première fois que l’homme fait l’objet de telles allégations. Ivana Trump, sa première épouse, l’a en effet accusé sous serment de l’avoir violée. L’affaire avait d’ailleurs été très largement couverte par le Guardian.

Mots-clés anonymouspolitique