Les Anonymous veulent utiliser Rick Astley pour lutter contre Daesh

Les Anonymous ont déclaré la guerre à Daesh la semaine dernière et ils multiplient depuis leurs offensives contre le groupuscule terroriste. Après avoir fait fermé des centaines de compte Twitter liés à leur activité et avoir paralysé leur réseau social, ils ont décidé d’avoir recours à l’arme ultime : Rick Astley. Et non, ce n’est pas du tout une plaisanterie.

Si vous ne connaissez pas cet artiste d’exception, alors sans doute est-il préférable de commencer par faire les présentations. Après tout, il le mérite amplement.

Anonymous Rick Astley

Les Anonymous s’apprêtent à lancer une nouvelle offensive contre Daesh.

Rick Astley est né le 6 février 1966 dans une petite ville située dans au nord de Warrington, au Royaume-Uni. Il s’est toujours passionné pour la musique et il a commencé sa carrière en jouant dans un groupe local.

L’histoire du Rickroll ou comment Rick Astley est devenu une des plus grandes stars des internets

Il a ensuite rejoint le groupe FBI au début des années 80 et il a alors été repéré par un producteur, Peter Waterman.

Grâce à lui, il a décroché plusieurs contrats et il a notamment pu sortir le plus gros tube de toute sa carrière : Never Gonna Give You Up. Et attention car ce titre a même été le plus gros succès de l’année.

La chanson est ensuite revenue sur le devant de la scène en 2007, sous une forme assez inattendue. Les internautes ont effectivement commencé à l’utiliser pour se faire des blagues, en diffusant de faux liens par email, sur les forums et sur les solutions de messagerie instantanée.

C’est ainsi qu’est né le Rickroll et il est rapidement devenu un véritable phénomène de société. Ce n’est même rien de le dire car YouTube lui-même a été jusqu’à rediriger toutes les vidéos de sa page d’accueil vers le clip de Rick Astley pour fêter le 1er avril 2008.

Quel est le rapport avec les Anonymous et Daesh ?

Là, vous devez sans doute vous demander quel est le lien entre Rick Astley, sa chanson, les Anonymous et Daesh, non ?

C’est tout à fait légitime mais l’explication est assez simple en fait. Le collectif de hackers est actuellement en train de recenser tous les hashtags utilisés par Daesh pour assurer sa propagande. Il publiera bientôt une liste complète et il va ensuite les flooder en utiliser le célèbre tube de l’artiste.

Il invite d’ailleurs tous les internautes à se joindre au mouvement et à en faire de même de leur côté afin de paralyser les communications entre le groupuscule et ses soutiens.

Je ne sais pas si cette technique va réellement porter ses fruits, mais elle a au moins le mérite de faire sourire. Et ça vaut de l’or par les temps qui courent.

https://twitter.com/opparisofficial/status/666890967086055425?ref_src=twsrc%5Etfw