Les applications en lien avec la cigarette électronique retirées de l’App Store par Apple

Les dangers potentiellement liés à la cigarette électronique ont fait parler cet été, alors que plusieurs dizaines de personnes sont décédées aux USA suite au vapotage. En réalité, les premiers rapports indiquaient que ces décès étaient liés à la présence de certaines substances nocives dans des liquides à la provenance douteuse. Un jeune homme belge a également été victime de la cigarette électronique après avoir vapoté un mélange dangereux. Bien conscient des craintes liées à la cigarette électronique depuis plusieurs mois, Apple a tout simplement décidé d’en suspendre la présence dans l’App Store.

Une information rapportée par CNET qui montre que la firme de Cupertino ne semble pas perdre de temps.

Crédits Pixabay

Un moyen de prendre de l’avance si le danger de la cigarette électronique est avéré ?

Une décision radicale pour Apple

Ce sont pas moins de 181 applications qui ont été retirées par Apple de son App Store. Des applications qui permettaient de contrôler certains paramètres d’une cigarette électronique tandis que d’autres relayaient l’actualité autour de cet objet connecté qui connaît un vrai succès chez les fumeurs.

Cette décision intervient alors que des décès ont eu lieu chez des amateurs du vapotage, majoritairement aux USA. Rien de suffisamment avéré (les liquides modifiés sont mises en cause officiellement), mais suffisant pour Apple.

Bien évidemment, la firme de Cupertino se donne le droit de remettre en ligne ces applications.

Nous évaluons constamment les applications et nous tenons informés à propos des actualités récentes pour déterminer quels risques courent les utilisateurs.

À noter que les possesseurs de ces applications retirées peuvent continuer à les utiliser si ces dernières sont installées sur l’appareil Apple. Il est juste impossible de les mettre à jour ou les télécharger de nouveau.

Cette décision autour de la santé n’étonne que très peu de la part d’Apple. La firme de Cupertino a fait de l’un de ses arguments marketing cet aspect chez l’utilisateur. La meilleure preuve reste l’Apple Watch, montre connectée dédiée à la santé de son possesseur avec de nombreuses applications dédiées.

Pour les amateurs de vapotage, il faudra donc attendre qu’Apple prenne sa décision définitive quant à cet épineux sujet, surtout aux USA.