Les astronautes de l’ISS mangeront désormais de meilleurs repas grâce au FRIDGE

Voilà une petite révolution qui fera plaisir aux locataires de la station spatiale internationale (ISS) : des réfrigérateurs pour conserver les aliments ! La NASA vient de donner son feu vert pour leur installation. Eh oui, les laborantins de l’espace ont aussi droit à de la nourriture de qualité.

Jusqu’à aujourd’hui, ils ont dû se contenter de denrées séchées, irradiées ou encore thermostabilisées. Avec le FRIDGE (pour Freezer Refrigerator Incubator Device for Galley and Experimentation), les choses vont commencer à changer. 

La Station Spatiale Internationale
Crédits Pixabay

Cet équipement vital, pas plus gros qu’un four à micro-ondes, est en effet capable de conserver les aliments au frais sur une très longue période.

Un équipement pour la conservation et la maintenance

Ce « dispositif d’incubateur de réfrigérateur de congélateur pour l’office et l’expérimentation » est l’œuvre des ingénieurs de l’Université du Colorado. Ces derniers ont repris pour sa conception les mêmes principes que l’incubateur BioServe (SABL). Bien évidemment, l’appareil ne fonctionne pas sur les mêmes systèmes que les congélateurs terrestres.

Afin de maintenir une température interne entre -15 à 48 degrés Celsius, ce frigo extraterrestre est raccordé au dissipateur thermique de la station elle-même. Pour le moment, les techniciens de BioServeSpace Technologies d’UCB n’ont fabriqué que 8 exemplaires. D’ailleurs, seuls 2 ou 3 serviront à congeler les aliments dont ceux cultivés et récoltés dans le jardin hydroponique du laboratoire spatial. Les autres seront utilisés comme incubateur, d’où le terme « expérimentation ».

Amélioration du régime alimentaire et économie

Pour les occupants d’une station spatiale, s’alimenter convenablement est un véritable défi au quotidien. Dans l’espace, ils doivent consommer rapidement les aliments les légumes ou les fruits qui dépérissent vite.Pour le reste, ils se contenteront des repas à base d’ingrédients réhydratables, desséchés ou même irradiés. Cela impacte bien évidemment sur leur gout, d’autant plus que dans l’espace les papilles gustatives sont moins sensibles.

Avec le FRIDGE, une partie de ce problème devrait être résolue.

Mais le FRIDGE ouvre également la voie à de nombreuses autres possibilités : il peut aussi servir de refroidisseur pour les pièces qui chauffent facilement, optimisant ainsi leur durée de vie. Dans les deux cas, cela permet à la NASA et ses collaborateurs d’économiser des millions de dollars. En effet, l’envoi de matériel et de nourriture dans l’espace est assez couteux.

Mots-clés iss