Les aubergines ne sont pas les bienvenues sur Instagram

Instagram vient de déployer une nouvelle version de son application mobile sur iOS et Android. Si elle propose trois nouveaux filtres, elle va aussi vous permettre d’utiliser les emoji comme des hashtags.

Si vous ne connaissez pas ce mot, sachez qu’il s’agit d’un terme japonais qui désigne les émoticônes que nous glissons parfois dans nos mails ou dans nos publications sur Twitter, Facebook ou même Google+. Des émoticônes, et donc des smileys.

Aubergine Instagram

Elles vous font penser à quoi, vous ?

Il faut d’ailleurs souligner que ces drôles de symboles sont assez récents puisqu’ils ont vu le jour à la fin des années 90, sous l’impulsion d’un employé de NTT DoCoMo.

Si le sujet vous intéresse, je vous renvoie vers cette page : wikipedia.org/wiki/Emoji.

L’aubergine n’a qu’un seul tort : elle ressemble (vaguement) à un pénis

Quoi qu’il en soit, les emoji sont très à la mode depuis quelques temps et Instagram a fait le choix de les intégrer à son système de hashtags. Désormais, n’importe qui peut utiliser ces symboles pour marquer ou cataloguer ses photos.

Mais voilà, en fouinant, les rédacteurs de Buzzfeed se sont rendus compte qu’un symbole manquait mystérieusement à l’appel : l’aubergine.

Ils ont alors contacté Instagram pour leur demander des explications et la sentence est tombée, irrévocable : les aubergines ne sont pas les bienvenues sur la plateforme.

Pourquoi ? La raison donnée est assez simple. Ce légume ressemble vaguement à un pénis et le service a très peur que le symbole associé ne soit utilisé pour illustrer des contenus indécents.

Cette histoire peut sembler un peu tirée par les cheveux mais il faut rappeler que c’est désormais Facebook qui est aux commandes de la solution, et ceci explique sans doute (un peu) cela.

Fort heureusement pour les plus coquin(e)s d’entre vous, l’aubergine n’est pas le seul légume à rappeler les attributs masculins…