Les aurores de Jupiter apparaissent sur de nouvelles images prises par le télescope Webb

Lorsqu’on pense au télescope spatial James Webb, on pense surtout aux images de galaxies et étoiles lointaines. L’observatoire spatial a en effet été conçu pour pouvoir observer les objets cosmiques les plus éloignés et produire les images les plus profondes de l’Univers. Mais le télescope Webb peut également observer les planètes du Système Solaire, et les dernières images de Jupiter le prouvent.

Récemment, l’équipe en charge de Webb a publié des images surprenantes de Jupiter. Les deux images montrent la planète géante avec des aurores au niveau de ses pôles. En plus de cela, on peut voir les anneaux de la planète qui sont généralement très difficiles à distinguer.

Jupiter capturée par Webb
Crédits NASA, ESA, Jupiter ERS Team; traitement de l’image par Ricardo Hueso (UPV/EHU) et Judy Schmidt

Deux des petites lunes de la géante gazeuse sont également visibles. On peut voir Amalthea à l’extrême gauche, et Adrastea qui se trouve sur le bord gauche de l’anneau central.

Dans la gamme infrarouge

Les deux images de Jupiter et de ses aurores ont été prises le 27 juillet dernier à l’aide de la vision large de l’instrument NIRCam. Les astronomes ont créé des mosaïques en se servant de plusieurs images prises avec des filtres correspondant à différentes couleurs.

A part les aurores qu’on peut voir distinctement au niveau des pôles, il y a aussi la Grande Tache Rouge qui apparaît clairement avec une couleur blanche. C’est aussi le cas des formations nuageuses qui apparaissent en blanc puisqu’elles reflètent une grande quantité de la lumière solaire.

Comprendre les géantes gazeuses

Bien qu’il s’agisse d’images montrant la beauté particulière de la planète Jupiter, le but de cette observation n’est pas seulement de capturer ce qui apparait à l’extérieur. D’après les astronomes de l’European Space Agency (ESA), ces observations fournissent également des informations sur ce qui se passe à l’intérieur de la planète. Cela va permettre aux scientifiques de mieux comprendre le comportement des géantes gazeuses qui se trouvent en dehors du Système Solaire.

Au cours des années qui viennent, on peut s’attendre à ce que le télescope Webb collecte de nombreuses données sur l’Univers, mais aussi sur notre système solaire. Ces données permettront certainement de répondre à certaines des questions concernant la formation des galaxies, des étoiles et des planètes.

SOURCE: Engadget

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.