Les autorités de Séoul veulent installer des caméras dotées d’IA dans la ville pour détecter et traquer les actes criminels

En Corée du Sud, plus précisément dans la ville de Séoul et au cours de cette année 2020, les autorités projettent d’installer des caméras de surveillances dotées d’IA dans le but de prévenir et de détecter les infractions. Selon les informations, ce système de surveillance sera même capable de détecter ce que les passants transportent sur eux.

Plus étonnant encore, le logiciel à base IA intégré permet également d’étudier l’emplacement, le moment ainsi que le comportement des personnes filmées afin d’élucider ou d’éviter un délit. Par exemple, il sera capable de différencier une démarche normale de celle de quelqu’un qui suit un potentiel cible d’une agression.

Crédits Pixabay

D’ici le mois de juillet, ce seront ainsi 3 000 caméras de ce genre qui seront installées. Ces informations ont été communiquées par l’Institut de recherche en électronique et télécommunication (ERTI), un institut de recherche sud-coréen qui a son siège dans le district de Seocho.

Cette technologie permettra d’éviter de nombreux crimes

Que ce soient ce que portent les passants, ce qu’ils transportent ou leur comportement, aucun détail ne sera mis de côté. Le fait que certains critères comportementaux soient observés durant le jour ou la nuit entre également en compte. D’après les informations relayées, ces caméras sont ainsi capables d’estimer la probabilité qu’un crime soit sur le point de se produire.

Par la suite, le résultat des mesures de probabilité en regard de chaque élément pris en compte permettra au système d’alerter les autorités ou non. En cas d’alerte, une équipe d’intervention sera évidemment envoyée sur les lieux filmés en question, où le danger est imminent.

Le logiciel IA de ces caméras est toujours en cours de développement

De plus, ce système ne pourra que s’améliorer dans les années à venir, car plus de 20 000 documents et vidéos d’infractions seront analysés afin d’affiner les déductions de crimes du logiciel IA de ces caméras de sécurité, selon un porte-parole d’ETRI.

Encore en développement, l’ETRI déclare que la version complète de ce logiciel ne sera pas finalisée avant 2022. Une fois cette étape achevée, ces caméras seront disponibles dans tout Séoul et même dans diverses provinces de la Corée du Sud.

Ajouté à cela, un système d’identification des délinquants sexuels est également en cours d’étude. Ce qui montre que cet institut s’implique vraiment dans la lutte contre la criminalité.