Les bénéfices du jeu vidéo représentent la moitié de l’industrie du divertissement en Angleterre

Jamais les jeux vidéo n’ont été aussi présents dans nos quotidiens. Joueurs comme joueuses, les aficionados de ce nouvel art sont nombreux. Du côté de l’Angleterre, d’après l’Entertainment Retailers Association (ERA), la moitié du secteur divertissement est représenté par les jeux vidéo, rien que ça ! ERA précise également les titres qui auront rapporté le plus lors de cette année 2018 et, sans surprise, on trouve de grosses productions – des licences – de gros studios. Autant dire que l’industrie s’est depuis dotée de véritables blockbusters, à l’instar du cinéma, capables de récolter plusieurs millions (quand ce n’est pas milliards).

Parmi ces jeux, on trouve Red Dead Redemption II, FIFA 19 ou encore Call of Duty Black Ops 4. Ces derniers comptent pas moins d’un million d’exemplaires vendus en Angleterre.

ERA précise tout de même que des jeux comme Fortnite n’ont pas été comptabilisés – ils ont pourtant généré énormément d’argent en 2018

Une industrie plus que prolifique

Ce sont 3,86 milliards de livres sterling, soit 4,29 milliards d’euros, qui ont été générés en 2018 en Angleterre. Ce chiffre représente la moitié de l’industrie du divertissement UK. ERA précise également que 2018 aura permis au milieu vidéoludique de doubler ses bénéfices par rapport à il y a dix ans. Autant dire que les jeux se démocratisent dans nos sociétés.

Le dématérialisé s’en sort très bien et les différentes boutiques en ligne représentent 12,5% de ces 4,29 milliards de livres sterling.

Le numérique a également affiché une croissance modeste de 12,5%. La directrice de l’ERA, Kim Bayley, y va de son analyse en expliquant que “le secteur du jeu vidéo a profité de l’adoption des applications sur les smartphones, et un passage du physique au numérique dans des marchés déjà présents comme les jeux sur consoles“.

Le jeu vidéo, très décrié à ses débuts, est depuis démocratisé, généralisé, et s’offre toujours de très belles publicités – il suffit de jeter un œil à la grosse campagne de Red Dead Redemption II.

Des titres, comme les plus prolifiques en Angleterre cités plus haut, sont également attendus tous les ans comme de gros blockbusters. Les franchises Fifa ou CoD tirent toujours leur épingle du jeu et les fêtes de fin d’année sont un moyen de booster les ventes.