Les blogueurs et les concours, ce que j’en pense…

Les blogs sont à la mode, c’est indéniable. D’ailleurs, si vous me lisez, c’est bien pour quelque chose (à moins que cela ne soit mon magnétisme naturel qui vous trouble, bien entendu). Et en ce moment, dans la blogosphère, il y a quelque chose qui tourne bien, ce sont les concours. Au risque de passer pour un méchant trouble-fête, un jaloux, ou quoi que ce soit d’autre, j’ai décidé de m’exprimer à ce sujet. Oui parce que parfois, on a un peu le sentiment d’être pris pour les dindons de la farce.

fortune

Avant toute chose, je me dois de préciser que je ne vise personne en particulier et que… Non… Même moi, je n’y crois pas. En vérité, depuis un bon moment, mon Reader se remplit de concours en tout genre. Comme beaucoup, au début, j’ai tenté ma chance. Et autant vous le dire franchement, je n’ai vraiment rien gagné. Cela dit, ceci n’explique pas nécessairement cela : si j’écris ce billet, ce n’est ni par frustration ni par dédain, mais tout simplement pour partager avec vous ce que j’en pense.

Tout d’abord, je crois qu’il est indispensable de dissocier les concours qui avantagent les blogueurs de ceux qui avantagent les lecteurs. Ces derniers sont généralement très sympathiques. Les blogueurs en question publient un billet, proposent un jeu, tirent l’heureux gagnant au sort et tout le monde est content. Enfin sauf les perdants, bien entendu, mais c’est un autre sujet. Quoi qu’il en soit, ces concours ne m’indisposent pas. Je trouve bien au contraire qu’il est parfaitement naturel et même admirable (n’ayons pas peur des mots) de récompenser ses lecteurs pour leur assiduité. D’ailleurs, nous l’avons vu sur Presse-Citron, AccessOWeb ou encore chez Jonathan Moreau, ces concours ont rencontré un franc succès, ce que je trouve parfaitement normal dans la mesure où ils ne lèsent personne.

Non, ce qui me gratouille déjà un peu plus, ce sont les concours organisés dans un but… Hum… Disons lucratif, même si le terme ne convient pas parfaitement. Pour ces derniers, il est souvent question d’un blogueur qui obtient des lots aguicheurs de la part de sponsors ou de partenaires divers et variés. Une bonne chose, cela dit, dans la mesure où, contrairement aux idées reçues, le blogueur ne croule pas toujours sous le fric et les filles faciles. Ceux qui tentent d’en vivre ne bouffent pas de la viande tous les jours.

Mais là où cela devient un peu obscène, ou tout du moins tendancieux, c’est lorsque le blogueur propose ces lots en lancant un concours basé sur les backlinks. Pour ceux qui ne sont pas familiers de la chose, un backlink est un lien effectué par un site ou un blog vers un autre site ou un autre blog. Contrairement à ce que beaucoup pensent, un backlink a de la valeur dans la mesure où il va contribuer à améliorer le référencement et le positionnement d’un blog. Pour faire simple, plus vous en avez, et meilleur c’est.

A mon sens, ce type de concours ne s’apparente à rien d’autre qu’à une vaste fumisterie. En effet, toutes les personnes qui suivent un blog n’en ont pas forcément un. Et oui, il arrive parfois qu’un blogueur parvienne à séduire l’internaute lambda. Dans ce contexte, tout le monde ne peut pas forcément remplir les conditions d’un tel concours. Si vous n’avez pas de blog, vous ne pouvez pas faire de backlink et vous pouvez donc tirer un trait sur les beaux cadeaux. Or, lorsqu’on souhaite récompenser des lecteurs de leur assiduité, la moindre des choses c’est encore de leur permettre, à tous, de participer.

Et lorsque ce n’est pas le cas, franchement, c’est juste du foutage de gueule. Que certains blogueurs courent après l’influence (toute relative qu’elle soit), les classements ou même le fric, je peux le comprendre. Bon, pas complètement, mais un peu quand même, surtout pour les blogueurs professionnels qui doivent tout-de-même gérer une véritable affaire, toute complexe qu’elle soit. Mais qu’il soit question de profiter de ses lecteurs, de leur donner l’illusion de faire un geste en leur faveur pour ensuite obtenir une contrepartie, quelle qu’elle soit, y compris sous la forme d’un simple backlink, je ne l’admets pas. Au risque de passer pour un imbécile naïf, je pense que la blogosphère vaut nettement mieux que ça.

Cela dit, je peux me tromper. Mais j’en doute fortement quand même.