Les blondes sont plus intelligentes que les autres, c’est prouvé !

Fini les railleries, faisant état de ce que la femme blonde soit moins intelligente que les autres. Une étude menée par l’université d’Ohio aux USA vient de prouver que celles-ci sont plus douées qu’on le pense vraiment.

Selon les tests effectués, les blondes ont un score QI supérieur à celle des autres femmes de la sphère sociale américaine.

La couleur de cheveux influence-t-elle l’intelligence ?

Encore un gros stéréotype démystifié par la science sur le niveau d’intelligence des femmes dans la société américaine. Une étude menée par l’université d’Ohio montre bien que la couleur des cheveux impacte le système cognitif des femmes. Pour démontrer cette théorie, le chercheur Jay Zagorsky s’est basé sur les tests QI de 11 000 américains. Il en arrive à la conclusion surprenante que la moyenne des blondes est plus intelligente que leurs consœurs.

En tête de classement, elles totalisent un score moyen de 103,2. Elles sont suivies de près par les brunettes à cheveux châtains avec un score de 102,7 et les rousses 101,2. Les femmes aux cheveux noirs ferment la marche avec un score moyen de 100,5. Bien que cette investigation n’apporte pas une certitude, elle apporte une preuve formelle que les blondes ne sont pas stupides. Quelques jours après la diffusion du rapport quelques inquiétudes laissent planer le doute sur l’exactitude des résultats.

Quels sont les doutes soulevés par l’étude de Zagorsky

Si le sondage de Jay Zagorsky renseigne sur le niveau global de l’intelligence féminine, il faut noter qu’il comporte des incohérences. Cette réalité, le chercheur a d’ailleurs été le premier à l’admettre publiquement. Dans une publication effectuée sur son blog, il déplore le fait que les déclarations des personnes sont collectées sur des questionnaires remplis. Ainsi, il est possible que « certains répondants aient menti » sur leur couleur naturelle.

Cette déclaration remet en cause la crédibilité de l’étude effectuée du moment où la variable principale est la couleur des cheveux. Lors d’un entretien avec l’université d’Ohio, le chercheur affirme que près de 3,5 % des femmes interrogées ont fait une fausse déclaration. En plus de ce taux d’erreur élevé, notez qu’il est difficile de dire avec exactitude la couleur des cheveux de certaines personnes. Ces derniers réunissent des traits de figures communes aux blonds et aux châtains.