Les boutiques sans caisses Amazon Go progressent moins vite que prévu

Les boutiques Amazon Go ont créé, dès leur installation, la polémique. Plusieurs politiciens américains se sont opposés à ces nouveaux lieux qui proposent de faire ses courses sans aucun employé. Il suffit simplement de se connecter, à l’aide de son smartphone, sur son compte Amazon pour être débité après avoir scanné un produit. Des capteurs et caméras sont présents un peu partout pour permettre un meilleur contrôle des achats. Mais Amazon ne lâche rien et avait prévu, pour les années 2019 et 2020, l’ouverture de bien plus de boutiques Amazon Go. Seulement voilà, les choses ne se sont pas passées comme prévu !

C’est ce que nous révèle The Information (relayé par The Verge) à travers des chiffres plutôt décevants pour les boutiques Amazon Go.

supermarche

Crédits Pixabay

Plusieurs explications sont avancées par The Information vis-à-vis de cet échec.

Des documents internes consultés révèlent qu’Amazon Go ne progresse pas aussi vite que prévu

Amazon Go semble avancer plutôt lentement. En tout cas moins rapidement que le souhaiterait Amazon, leader de la vente en ligne à travers le monde. Ce sont des documents internes que The Information a pu consulter, révélant que la firme souhaitait ouvrir 56 boutiques en 2019 et 156 pour l’an prochain. Le chiffre d’affaires attendu était de 28 millions de dollars pour 2018 et 639 millions pour 2020.

Seulement voilà : aujourd’hui, ce sont 14 boutiques Amazon Go qui sont ouvertes aux Etats-Unis – sur 18 déjà construites. Un succès en demi-teinte, bien loin de ceux prévus par Amazon avec ces lieux autonomes qui suscitent la polémique, principalement du fait de son absence d’employés – et donc d’emplois pour des dizaines de personnes dans le besoin.

The Information révèle plusieurs hypothèses quant à cette faible progression de la part des boutiques Amazon Go. La plus évidente serait l’éloignement de ces lieux par rapport aux entrepôts Amazon où se trouvent les produits.

Malheureusement, ces entrepôts se trouvent généralement à des endroits éloignés de la population – et la population fait vivre les Amazon Go en faisant des emplettes. Sans oublier qu’Amazon ne disposerait pas de locaux adéquats pour ses boutiques puisqu’il faut des plafonds hauts pour placer les capteurs et caméras.

Autant de bâtons dans les roues dans la progression des boutiques Amazon Go.

Mots-clés amazonamazon go