Les camgirls virtuelles dopées à l’IA à l’abordage de Chaturbate

Chaturbate est devenu un site incontournable pour les internautes qui aiment faire appel au service des camgirls. Cette plateforme a permis à de nombreuses femmes travaillant dans ce domaine de se remplir les poches.

Toutefois, depuis quelque temps, ces dernières voient leur business menacé par l’arrivée d’un tout nouveau genre de camgirls. Dans un article publié par le site Motherboard, la chroniqueuse Samantha Cole parle du nouveau phénomène des camgirls virtuelles qui commence à prendre de l’ampleur sur Chaturbate.

Une bouche en train de sourire

Crédits Pixabay

Grâce à leur IA, ces avatars en 3D arrivent même à faire de l’ombre aux véritables camgirls.

Faites connaissance avec ProjektMelody, la camgirl virtuelle aux milliers d’abonnés

En ce moment, ProjektMelody est certainement l’une des camgirls virtuelles les plus populaires sur Chaturbate et pour preuve ! En seulement trois jours de streaming, cet avatar 3D au look aguicheur a gagné des milliers de followers.

ProjektMelody a été conçue par un designer du nom de digitrevx et se présente elle-même comme la première camgirl virtuelle de style hentai. Lorsqu’elle n’est pas en live sur Chaturbate, elle donne des conférences vidéo sur YouTube où elle expose sa vision des hentai en expliquant qu’elle considère cela comme une forme d’art et non du porno.

Les camgirls donnent leurs avis

Sur Chaturbate, ProjektMelody organise souvent des live sur lesquels on peut la voir danser ou se caresser en échange de pourboires. Bien qu’il ne s’agisse que d’un avatar 3D, de nombreuses personnes sont prêtes à payer pour la voir en action. D’après le site Motherboard, la camgirl virtuelle possède actuellement 14 300 abonnés sur Chaturbate.

Lennox May, une véritable camgirl s’est exprimée au sujet de ce nouveau phénomène. En visionnant un des streaming de ProjektMelody, cette dernière a admis que l’avatar avait été conçu par « quelqu’un qui a du talent. » Toutefois, d’après elle, les camgirls virtuelles devraient avoir une plateforme qui leur serait entièrement dédiée et où elles seraient séparées des véritables camgirls.

« Il y a un fossé énorme en termes de vulnérabilité, et ce que cela signifie émotionnellement pour les modèles humains et pour Melody est très différent. Un modèle doit garder la face lorsqu’il est confronté à des trolls ou lorsqu’il se trouve dans une situation inconfortable où le client lui demande de faire des choses qu’il ne se sent pas à l’aise de faire. » a expliqué Lennox May.