Les chaines françaises ont une dent contre Twitter et Facebook

Qu’est ce que The Voice, Secret Story 5 et Touche pas à mon Poste ont en commun ? Vous ne le savez pas ? Vraiment pas ? C’est simple, elles font partie des émissions qui génèrent le plus d’activité sociale de la part des internautes en France. Elles sont effectivement très populaires sur Twitter et Facebook.

Et c’est une bonne chose pour les chaines qui les diffusent. Grâce à vos tweets et à vos publications, elles touchent chaque soir des millions de personnes à travers le monde.

Réseaux sociaux télévision

Les grandes chaines françaises ont une dent contre Twitter et Facebook.

Il faut croire que ce n’est pas suffisant à leurs yeux. Preuve en est, les patrons de TF1, France Télévisions, Canal+ et M6 ont envoyé une longue lettre à Mark Zuckerberg et à Dick Costolo et ce n’est pas vraiment pour les féliciter.

Les patrons de TF1, France Télévisions, Canal+ et M6 ne veulent pas que nous partagions leurs émissions sur les réseaux sociaux

Loin de là même car ces courriers sonnent davantage comme des mises en garde.

Je ne vous apprendrai sans doute rien mais Twitter et Facebook permettent de partager pas mal de contenus différents. Du texte, bien sûr, mais aussi des images et même des vidéos. Or justement, certains internautes n’hésitent pas à filmer une partie des émissions retransmises par ces chaines pour les diffuser ensuite sur les réseaux sociaux et les partager avec leur communauté.

Une pratique qui n’est visiblement pas du goût des chaines citées un peu plus haut. Preuve en est, si les deux géants américains ne font rien pour l’empêcher, alors les chaines iront devant les tribunaux français pour demander un dédommagement.

Il faut bien l’avouer, la situation est assez ironique.

France Télévisions est financé en grande partie par la redevance audiovisuelle, et donc par les français. Quelque part, et même si les textes de loi ne seront pas forcément d’accord avec moi, c’est un peu comme si les émissions diffusées par les chaines du groupe nous appartenaient et c’est vraiment dommage que nous ne puissions pas en disposer comme nous le voulons.

Sachez enfin que ces fameux courriers ont été mis en ligne par Le Figaro hier soir. Vous pouvez vous rendre à cette adresse pour les consulter.

Mots-clés facebooktwitterweb