Les changements climatiques à l’origine des variations de taille chez les crocodiles ?

Dans la grande famille des crocodiliens, on retrouve en tout 27 espèces, dont les crocodiles, les alligators, les caïmans ou encore les gavials. Pour les non-initiés, ces espèces sont plus ou moins les mêmes et seul un œil aiguisé arriverait aisément à faire la différence entre ces différents reptiles.

Pour faire la différence, le plus facile serait de se baser sur leur taille étant donné qu’elle diffère généralement en fonction des espèces. Si certaines d’entre elles sont assez petites, la majorité a une taille qui avoisine au moins les 2 mètres de long.

crédits Pixabay

Dans une récente étude publiée dans la revue The Conversation, le chercheur Pedro L. Godoy, de la Stony Brook University, à tenter d’expliquer les raisons de ces variations de taille et d’après lui, les changements climatiques y seraient pour beaucoup.

200 espèces étudiées

En règle générale, les scientifiques admettent que les animaux évoluent dans le temps en devenant plus grands. Cette hypothèse s’aligne avec la règle de Cope, qui tient son nom du paléontologue Edward Drinker Cope, qui veut que dans une lignée évolutive, la taille a tendance à s’accroître avec le temps d’évolution.

Pour vérifier si cette règle s’appliquait aux crocodiles, Pedro L. Godoy et ses collaborateurs ont rassemblé et étudié les données d’environ 200 espèces.

La plupart de ces données ont été recueillies en mesurant les fossiles de spécimens exposés dans des musées aux quatre coins du monde, depuis l’Amérique du Sud jusqu’en Chine.

Une évolution influencée par les changements climatiques

Dans son étude, Pedro L. Godoy a indiqué qu’ils n’avaient trouvé aucun élément qui prouvait que l’évolution des crocodiles suivait la règle de Cope. « Ils ne semblent pas avoir grandi au cours du temps. » a-t-il déclaré. D’après Pedro L. Godoy, les variations de tailles des crocodiles dépendraient surtout des changements climatiques.

« Nous avons essayé de voir si les facteurs environnementaux – tels que la température et la répartition géographique – avaient une influence sur la taille du corps des crocodiles. Au départ, nous avons basé nos observations sur 195 crocodiles et n’avons trouvé aucune connexion entre ces facteurs et leur taille. Mais en subdivisant ces espèces en de plus petits sous-groupes, nous avons trouvé des résultats très intéressants. »

D’après Pedro L. Godoy, plus les températures étaient basses, plus la taille des crocodiles était grande. « Cela semble contradictoire étant donné que les reptiles aiment les endroits chauds. Mais nous pensons que cela est dû au fait que lorsque la température de la Terre diminue, les zones dans lesquelles les crocodiles peuvent vivre deviennent plus restreintes. »