Les chasseurs d’extraterrestres ont trouvé un “char” sur la Lune

La Lune a toujours fasciné les poètes et les astronomes, mais elle occupe également une place spéciale dans le cœur des complotistes. Toutefois, en la matière, les avis divergent. Si certains pensent que l’homme n’a jamais mis le pied sur notre satellite, d’autres sont convaincus que nous avons découvert sur place les restes d’une civilisation extraterrestre.

Cela n’a d’ailleurs rien de surprenant compte tenu des nombreuses théories scientifiques en la matière.

Char

La Terre est en effet bien plus ancienne que notre espèce et elle aurait ainsi un peu plus de 4,5 milliards d’années d’après les dernières simulations effectuées par les géologues et les astronomes.

La Lune a toujours fasciné les complotistes

Certains chercheurs pensent donc que notre planète a potentiellement pu accueillir une autre civilisation avant la nôtre. Jason T. Wright, un chercheur féru d’espace et de mondes distants, s’est d’ailleurs penché sur cette question dans une étude récente.

Or justement, si la Terre a réellement abrité une autre civilisation avancée, alors cette dernière a très bien pu établir des postes avancés dans le système solaire… et notamment sur la Lune.

Cela ne devrait pas vous étonner, mais cette théorie est extrêmement populaire chez les chasseurs d’extraterrestres et certains d’entre eux passent ainsi plusieurs heures chaque semaine à éplucher les photos prises par les sondes de la NASA afin de tenter de découvrir une preuve attestant de sa véracité.

Tyler Glockner en fait partie et il pense précisément avoir levé un lièvre en examinant certaines de ses photos.

En compulsant des clichés de la surface de la Lune, notre ami est en effet tombé sur un objet aux lignes rectangulaires, un objet ressemblant à un banal rocher. Tyler n’est cependant pas de cet avis. Pour lui, cette forme n’a rien de naturel et il s’agirait ainsi… d’un char. Un char perdu au beau milieu de ce qui ressemble à un champ de ruines.

Un rocher ou un char d’assaut ?

Ce n’est pas la première fois que l’homme fait une telle découverte. Le mois dernier, il avait en effet réalisé une autre vidéo dans laquelle il soutenait avoir trouvé l’entrée d’un tunnel, toujours sur la Lune.

En réalité, ces “révélations” n’ont rien de surprenant. Le cerveau humain est ainsi fait qu’il a besoin de structurer en permanence son environnement, quitte à prendre parfois des libertés avec les informations fournies par ses sens. Et notamment par la rétine.

C’est précisément pour cette raison que certaines d’entre nous arrivent à voir des formes animales dans les nuages ou même des visages dans certaines roches.

Ces illusions volontaires ont d’ailleurs été largement documentées par la communauté scientifique et elles portent même un nom : la paréidolie. Parmi les plus connues, on trouve notamment les “visages de Mars”, des visages très appréciés par les chasseurs d’extraterrestres eux aussi.