Les chercheurs ont besoin de nous pour trouver un traitement au Coronavirus Covid-19

Il est tout à fait possible d’aider les chercheurs à trouver un traitement ou un vaccin contre le Covid-19 même si l’on n’est pas un scientifique.

Après la découverte de la portion du virus qui lui permet d’infecter les humains, il faut maintenant trouver un moyen de la neutraliser, et c’est là que l’on peut aider en prêtant la puissance de son ordinateur ou encore en jouant à un jeu vidéo en ligne.

Crédits Pixabay

Le projet derrière cette campagne, c’est Folding@home, un réseau informatique qui tire sa puissance de nombreux ordinateurs partout dans le monde afin de simuler le repliement des protéines et le développement de nouveaux médicaments. Folding@home agit ainsi en s’exécutant en arrière-plan sur votre ordinateur et utilise la puissance de celui-ci lorsque vous n’en faites pas usage.

Actuellement, Folding@home est en train d’utiliser son réseau pour essayer de trouver un remède au nouveau coronavirus.

Accélérer la recherche

D’après une publication faite par l’équipe du projet Folding@home, ces derniers ont la capacité de modéliser la structure de la protéine de spicule de Covid-19, et aussi identifier les sites qui pourraient être ciblés à l’aide d’anticorps thérapeutiques.

Selon les responsables du projet, il leur est possible de concevoir des modèles qui permettront d’atteindre ces objectifs. Cependant, ce travail nécessite beaucoup de puissance de calcul. C’est là que tout le monde peut aider en prêtant la puissance de son ordinateur et ainsi accélérer le travail.

Un jeu vidéo pour lutter contre Covid-19

À part le fait de laisser son ordinateur travailler pour Folding@home, il est aussi possible d’offrir son aide en jouant à un jeu vidéo conçu par le département Center for Game Science de l’Université de Washington. Le jeu en question s’appelle Foldit et les participants s’affrontent et collaborent pour fabriquer des acides aminés et des protéines.

Le titre ressemble en fait à une version active de Folding@home et laisse les joueurs manipuler des simulations numériques de molécules.

Ainsi, Foldit a lancé un puzzle basé sur le nouveau coronavirus, l’objectif étant de trouver une protéine qui va permettre de neutraliser sa protéine de spicule. Cette dernière permet au virus d’infecter les cellules humaines, comme l’explique Brian Koepnick, un scientifique travaillant pour Foldit. Il a ajouté que le jeu donne l’opportunité aux joueurs de fabriquer des protéines qui peuvent se lier avec cette protéine de spicule et ainsi prévenir l’infection.

Avec le virus qui ne cesse de gagner du terrain, ces deux initiatives pourraient permettre d’accélérer la recherche d’un moyen de l’arrêter ou de le prévenir. Cependant, il ne faut pas oublier que la simulation n’est que le début d’un long processus. Il y a en effet encore beaucoup d’étapes à franchir avant d’arriver au produit final.