Les chiens aussi peuvent comprendre les nombres

Le chien est le meilleur de l’homme, mais pas que. C’est aussi un animal doté d’une extrême sensibilité et d’une intelligence très développée. D’après les scientifiques, nos amis à quatre pattes ont la capacité de distinguer les mots et les intonations. Une récente étude menée par les chercheurs de l’Université Emory et publiée dans la revue « Biology Letters » a révélé que les aptitudes des chiens ne s’arrêtaient pas là.

Selon cette étude, les chiens auraient la capacité de comprendre les nombres. Plus précisément, ils seraient aussi concernés par la numérosité, à l’instar de l’être humain, des singes, des poissons et des abeilles.

crédits Pixabay

La numérosité c’est cette capacité, lorsqu’on voit un ensemble d’objets ou lorsqu’on entend plusieurs sons, de se représenter leur nombre, au moins de façon approximative.

Des similarités entre le cerveau des chiens et celui des hommes

Pour réaliser cette étude, les scientifiques de l’Université Emory se sont penchés sur le cas de plusieurs chiens. Après leurs observations, ils en ont déduit que la partie de notre cerveau qui est responsable de la numérosité serait similaire à celle des chiens.

« Nous sommes allés directement à la source en observant les cerveaux des chiens, afin d’avoir une meilleure compréhension de ce que leurs neurones font lorsque des chiens voient des quantités différentes de points. Cela nous a permis de contourner les faiblesses des précédentes études comportementales menées sur des chiens et d’autres espèces. » a expliqué la psychologue Lauren Aulet.

Des chiens entraînés pour subir une IRM

Pour mener à bien leur étude, les scientifiques ont entraîné 11 chiens à entrer et s’asseoir sans bouger dans un appareil d’IRM. Par la suite, ils ont observé la manière dont les cerveaux des chiens réagissaient en voyant les variations du nombre de points qui apparaissaient sur un écran.

Les chercheurs ont indiqué que sur les 11 régions pariétotemporale des chiens, 8 se sont éclairées plus intensément lorsque le nombre de points présents sur l’écran était plus élevé. Toutefois, les chercheurs ont noté le fait que leur cerveau ne répondait pas de la même façon lorsque la taille et la position des points changeaient.

D’après eux, la conservation de la numérosité chez certaines espèces malgré leur évolution aurait un rôle dans la recherche de la nourriture et/ou la prédation.

Mots-clés animaux