Les conducteurs de Lyft doivent suivre une formation sur la sécurité s’ils veulent continuer à transporter des passagers

Il y a quelques mois, Lyft a annoncé son intention d’offrir à ses conducteurs une formation sur la sécurité communautaire. La compagnie a ainsi mis son projet à exécution et a imposé la date du 15 décembre dernier comme étant la date limite pour pouvoir suivre la formation.

Selon les informations, le programme comprend un cours de 20 minutes sur l’inconduite sexuelle qui a été élaboré par le groupe de lutte contre la violence sexuelle RAINN ou Rape, Abuse & Incest National Network.

Crédits Unsplash

Ainsi,  les conducteurs n’ayant pas terminé le programme avant le 15 ne  sont pas autorisés à utiliser l’application de Lyft  jusqu’à ce qu’ils aient achevé la formation.

De quoi parle-t-on dans le programme ?

Selon un conducteur qui a suivi la formation, le programme est accessible sur l’application pour conducteurs de Lyft. Il comprend en tout 6 courtes vidéos de 20 minutes au total. Les vidéos parlent de sujets comme les  interactions entre conducteurs et passagers. Elles montrent par exemple comment éviter certaines questions ou comment désamorcer une situation tendue.

Une partie des vidéos est dédiée au signalement de certains incidents de sécurité ainsi qu’aux comportements interdits de la part des conducteurs et des passagers, en particulier l’inconduite sexuelle.

Le porte-parole de Lyft s’est abstenu de donner un chiffre quant au nombre de conducteurs ayant raté la formation, mais d’après ce que l’on sait, l’entreprise continue de proposer des trajets à ses utilisateurs alors c’est sûrement un bon signe.

Une formation utile

L’initiative de Lyft a ravi bon nombre de personnes, pour ne citer que le blogueur de Rideshare Guy, Jay Cradeur. Ce dernier a déclaré que la formation était très utile et bien organisée. « J’ai trouvé le cours instructif et j’ai pris davantage conscience de la variété de passagers qui montent à bord de mon véhicule » a-t-il déclaré.

Uber, le concurrent direct de Lyft, a aussi promis d’organiser une formation similaire pour ses conducteurs. Elle sera également exécutée par RAINN et aura lieu l’année prochaine après que la compagnie ait publié son tout premier rapport sur la sécurité.

Même si les conducteurs sont les premières personnes concernées par la formation sur le comportement, cela ne veut pas dire que les passagers n’ont pas leur part de responsabilité. Ainsi, Lyft exige également à ces derniers  de respecter les directives communautaires que l’entreprise a mises en place.

Mots-clés lyft