Les défenseurs de la vie privée des enfants portent plainte contre TikTok

Plus de 500 millions de personnes dans le monde, dont des enfants de moins de 13 ans, sont sur TikTok. Aux États-Unis, la Federal Trade Commission (FTC), avec un comité des défenseurs de la vie privée des enfants, a déposé plainte contre le réseau social.

En février 2019, la FTC a déjà exigé une amende de 5,7 millions de dollars à TikTok à cause de Musical.ly, son ancienne version. Elle enfreignait la loi sur la protection de la vie privée des enfants en permettant aux moins de 13 ans de s’inscrire sans autorisation parentale.

Un enfant tenant un smartphone entre ses mains

Crédits Pixabay

Un accord respectant la vie privée des enfants a été signé, depuis, entre les deux parties… Mais on dirait bien que TikTok n’a pas retenu la leçon !

Des modifications minimes de la part de TikTok

En avril 2020, le « pairage familial » a été rajouté sur TikTok. Cette nouvelle fonctionnalité permet aux parents et aux enfants de relier leurs comptes.

Les parents peuvent ainsi désactiver les DM, activer les contenus restreints et limiter le temps passé sur l’application pour leur enfant.

TikTok a lancé un service dédié aux enfants de moins de 13 ans sur sa plateforme. Les utilisations et les contenus de ce service spécial sont limités. Il s’agit cependant d’une fausse bonne idée, car cela pousse en effet les plus jeunes à désactiver leur compte sur ce service et se réinscrire sur la plateforme standard en mentant sur leur âge.

TikTok continue d’enfreindre les règles

Les efforts fournis par TikTok ne semblent pas encore au goût de la FTC et des défenseurs des droits de la vie privée des enfants. Dans leur plainte, ils ont déclaré que les modifications ne suffisaient pas encore. Ils estiment que TikTok néglige encore considérablement le consentement parental dans sa politique de confidentialité. Les parents ne sont nullement contactés ni avertis avant la divulgation personnelle des informations privées de leur enfant.

Rajoutées à cela, les fautes antérieures de l’application n’ont pas encore été réparées. Dans l’accord signé en février 2019, il a été déclaré que toute vidéo uploadée par des enfants de moins de 13 ans sur TikTok devait être supprimée. Ce qui ne semble pas être le cas, car des vidéos de 2016 réalisées sur Musical.ly (ex version de TikTok) sont encore en ligne.

Mots-clés tiktok