Les derniers sondages montrent que les employés n’aiment plus travailler chez Facebook autant qu’avant

Quelques années auparavant, Facebook figurait parmi les entreprises les plus appréciées par les travailleurs. Actuellement, sa popularité auprès de ses employés a beaucoup diminué. Selon le dernier classement de Glassdoor, Facebook se trouve actuellement à la 23e place des meilleurs lieux de travail pour 2020.

Chaque année, Glassdoor publie une liste des meilleures entreprises en termes de conditions de travail. Son classement est basé sur les avis et les notes fournis de façon anonyme par les employés de chaque entreprise.

Crédits Pixabay

Selon le porte-parole de Glassdoor, la note globale du géant des médias sociaux est de 4,4, ce qui reste tout de même assez élevé par rapport à la moyenne au niveau du site qui est de 3,5. Il a aussi déclaré que faire partie des 100 meilleures entreprises du classement de Glassdoor constitue déjà un « grand honneur » pour les employeurs.

Les employés découragés par les scandales répétitifs

Malgré la déclaration de Glassdoor, la position actuelle de Facebook ne lui est pas du tout favorable, étant donné que la compagnie se trouvait à la 7e place en 2019 et à la 1re place en 2018.

Facebook a toujours été connue pour les avantages sociaux offerts à ses employés, à savoir des collations et des repas  gratuits, un service de blanchisserie, des centres de santé et dentaires disponibles sur place, et même jusqu’à quatre mois de congé parental payé.

Malgré ces nombreux avantages, beaucoup d’employés sont actuellement insatisfaits vis-à-vis de la situation de l’entreprise au cours de ces deux dernières années, notamment à cause des nombreux scandales. De plus, l’affaire Cambridge Analytica a encore plus fait baisser l’estime des travailleurs envers Facebook.

D’autres géants du web également touchés

Facebook n’est pas l’unique entreprise technologique à avoir chuté dans le classement de Glassdoor. Les deux géants du web, Google et Apple ont en effet aussi perdu quelques places dans le classement.

Si Google se trouvait à la 8e place en 2019, maintenant elle est placée à la 11e place. Quant à Apple, l’entreprise est passée du numéro 71 au numéro 84.

D’autre part, la popularité de Mark Zuckerberg auprès des employés a également chuté. En 2019, il s’est retrouvé à la 55e place alors qu’il était numéro 16 l’année précédente.

Tout ceci montre à quel point il est important pour Facebook de revoir sa politique afin de regagner la confiance de ses employés ainsi que celle de ses millions d’utilisateurs.

Mots-clés facebook