Les développeurs de Dreams parlent de l’avenir du jeu sur PS5

Annoncé aux premières années de cette génération de console pour finalement sortir à la tombée de rideau, le projet Dreams de Media Molecule aura suscité bien des envies et des songes auprès des joueurs PlayStation.

Cet outil de création de jeu – et de tout plein d’autres choses, héritier officieux de la franchise Little Big Planet du même studio est sorti de sa très longue période d’early access le jour des amours sur PlayStation 4 et le studio de développement a répondu à quelques questions pour le site Eurogamer – des sujets abordant cette longue gestation, cette première apparition au public et surtout la question de la génération suivante de consoles Sony.

L’intro de Metal Gear Solid recrée dans Dreams.

Le directeur technique du studio et co-fondateur Alex Evans commence par aborder la première présentation du jeu au cours de la PlayStation Experience de 2015 ayant également donné lieu à un papier sur Eurogamer ; selon le développeur, le jeu de l’époque était loin de convenir à ses attentes bien que beaucoup pensaient sa sortie imminente :

C’était l’un de ces trucs marrants avec lesquelles on a fait un truc qui permettait de faire de belles choses, mais c’était très laborieux et pas vraiment fin à utiliser et on pouvait supporter l’effort que ça prenait de l’utiliser tous les jours, mais ce n’était pas ce que l’on désirait. Et, vous savez, Sony nous a permis de recommencer une nouvelle fois. En gros, je plaisante qu’il s’agit en réalité de Dreams 2.

La PlayStation 5 dans le viseur

Alors que la prochaine génération pointe le bout de son nez, les attentes sont évidemment tournées vers l’avenir et les projets du studio sur ces nouvelles plateformes – un portage de Dreams? Un nouveau jeu? – sont forcément abordés :

Je ne peux évidemment pas dire que la PlayStation 5 est brillante! Néanmoins elle a bel et bien été annoncée donc je peux quand même le dire. Je veux dire, évidemment, on abordera la question, on est un studio PlayStation. Dreams tourne déjà actuellement sur PlayStation 5 – tenez, le voilà votre scoop. Mais c’est juste l’action de développeurs qui explorent.

C’est non sans philosophie que Evans se garde de faire plus de commentaires sur le sujet afin d’éviter une situation semblable à laquelle le studio a été sujet par la suite de l’annonce du développement de Deams : « Je vous mentirais si je vous disais qu’on n’allait pas explorer, mais il n’y a littéralement aucun projet pour le moment. Je pense que j’ai compris ma leçon – on s’est rencontré en 2015 et j’ai dit que Dreams était presque bouclé ! Et nous revoilà, quatre ou cinq ans plus terre, et c’est *enfin* fini.«