Les drones, les nouveaux ennemis des couples exhibitionnistes ?

Les drones marchent très très fort en ce moment. Ils ont en effet trouvé le chemin menant au cœur des particuliers et il suffit d’ailleurs de fouiner sur YouTube ou même de se rendre sur une plateforme spécialisée comme Dronestragram pour s’en rendre compte. Est-ce étonnant ? Pas vraiment puisque l’homme a toujours eu envie de voler. Oui mais voilà, le problème avec les drones, c’est qu’ils ont parfois tendance à voir… trop de choses.

C’est précisément ce que prouve cette surprenante histoire. En survolant un monastère orthodoxe, un droniste confirmé a en effet surpris un couple en pleine action.

Sex Drone

Drôle d’endroit pour un rencard, non ?

Le monastère en question se trouve à Torzhok, une ville de 50 000 habitants située à l’ouest de la Russie, à environ 200 kilomètres de Moscou.

Le droniste voulait simplement capturer une vidéo du monastère de Torzhok

Il s’agit d’une région très touristique. La ville est en effet connue pour son patrimoine architectural et elle compte ainsi de nombreuses églises remontant à la fin du XVIIème siècle.

Des églises, mais aussi un magnifique monastère : Saints-Boris-et-Gleb.

Le monument n’est pas tout jeune puisqu’il a été fondé en 1038 par le boyard Ephrem, un chevalier du prince Vladimir 1er. Il occupe d’ailleurs une place particulière dans le cœur des russes puisqu’il s’agit du troisième monastère construit dans le pays.

Le bâtiment a été en partie ravagé par un violent incendie quelques siècles plus tard, en 1747. Le prince Lvov l’a donc fait reconstruire et il a profité de l’occasion pour procéder à quelques ajustement.

Le monastère a accueilli des moines jusqu’en 1925 avant d’être transformé en prison puis, quelques années plus tard, en centre de désintoxication pour des alcooliques. Le gouvernement russe a finalement rendu le monument à l’Eglise Orthodoxe en 1993 et de nouveaux moines ont élu domicile sur place.

Le couple ne s’est pas interrompu en voyant le drone

Ce lieu d’exception est très prisé par les touristes, bien sûr, et un couple n’a rien trouvé de mieux que d’avoir des relations sexuelles sur place, au sommet de la tour principale du bâtiment.

Bizarre, non ? Certes, mais ce n’est pas fini car un droniste était en train de tourner une vidéo au même moment et il a donc pu immortaliser la scène.

Le plus dingue, c’est que la présence du quadricoptère ne l’a pas perturbé plus que cela. Il a effectivement continué à faire ce qu’il était en train de faire, comme si de rien n’était. Manque de chance pour nos deux amants, un touriste a débarqué sur place peu de temps après et ils n’ont eu d’autre choix que de remettre leur coït à plus tard.

La morale de l’histoire ? S’il vous prend l’envie de faire la même chose, tâchez au moins de garder un oeil sur le ciel histoire de vérifier que personne ne vous filme. Parce que bon, ce serait quand même dommage que vos ébats finissent sur internet, non ?

Mots-clés funinsolite