Les drones ont visiblement la cote chez les voyeurs

Aaron et Terisha Lee ont été arrêtés par la police de leur ville un peu plus tôt dans la semaine. Les deux tourtereaux sont accusés de voyeurisme. D’après les enquêteurs, ils auraient en effet utilisé leur drone pour espionner leurs voisins à leur insu.

Le couple habite à Orem, une ville perdue au beau milieu de l’Utah. Il est d’ailleurs possible que ce nom ne vous soit pas tout à fait inconnu. Logique, car WordPerfect a été développé par des habitants de cette commune avant d’être racheté par Corel dans les années 90.

Drone voyeurs

Un couple a été arrêté pour avoir espionné leurs voisins avec leur drone.

Comme des millions d’autres personnes à travers le monde, les deux amoureux ont dépensé leurs économies pour acquérir un drone.

Un homme a entendu un drone alors qu’il était aux toilettes

Toutefois, au lieu de partir à la conquête du ciel, ils ont préféré s’intéresser à ce qui se passait chez leurs voisins.

En fin d’année dernière, un homme était tranquillement chez lui en train de se détendre aux toilettes lorsqu’il a entendu un bruit venant de l’extérieur. Intrigué, il s’est dirigé vers la fenêtre et il a alors aperçu un drone civil volant devant sa maison, comme si de rien n’était.

Passablement irrité par la découverte, l’homme a attrapé son manteau et il a foncé à l’extérieur pour se lancer à la poursuite du drone.

Il a fini par mettre la main dessus et il l’a emmené tout de suite au commissariat. En fouillant, les enquêteurs ont découvert une série de plusieurs vidéos mettant en scène des gens en train de vaquer à leurs occupations, dans leur chambre ou leur salle de bain. Parfois, ils étaient habillés, mais pas toujours.

Le couple a été arrêté

Une de ces séquences présentait un homme devant un camion, une télécommande entre les mains. La police en a déduit qu’il s’agissait du propriétaire du drone. Les enquêteurs n’ont eu aucun mal à remonter sa trace, mais ils lui ont tout de même laissé le choix de se rendre… en publiant un message humoristique sur la page Facebook du département de police de la ville.

L’histoire ne dit malheureusement pas si Aaron s’est rendu.

Ce que l’on sait, en revanche, c’est que l’homme n’en était pas à son premier coup d’éclat. Il avait effectivement été arrêté et condamné en 2008 pour des faits similaires. Notre ami s’était fait prendre en train de mater les clients d’un salon de bronzage à leur insu. Sa compagne a aussi été placée en détention. Elle sera entendue par la justice en mars prochain. Aaron, lui, passera devant le juge la semaine prochaine.

Il n’est d’ailleurs pas uniquement poursuivi pour voyeurisme. En réalité, il est aussi accusé d’avoir enfreint le règlement de la FAA.

Mots-clés insolite