Les drones tolérés aux Champs-Elysées le temps d’un festival

Trois cents mille, c’est le nombre de drones vendus cette année en France, un chiffre qui a triplé par rapport à l’an passé et qui démontre bien l’engouement généré autour de ces engins radioguidés, particulièrement à la mode, et à la pointe de la technologie dans bien des domaines.

C’est dans l’optique de favoriser l’innovation et d’encourager les nouvelles formes de loisirs, que la mairie de Paris a organisé hier un festival sur les Champs-Elysées, où les drones régnaient en maîtres. Au programme : courses, et épreuves en tous genres pour ces petites machines à quatre rotors. Une première dans la ville lumière, et une expérience qui semble concluante pour les organisateurs de l’événement.

Champs elysées drones

Les drones ont pu voler en toute légalité hier sur les Champs-Elysées

Il est clair que voir des drones voler au dessus de la plus belle avenue du monde n’est pas chose courante, et c’est normal car ces engins volants sont totalement interdits en temps normal sur l’espace public en agglomération. C’est d’ailleurs dans ces conditions que l’idée même de ce festival est née.

Un festival qui fera peut-être bouger les choses

Comme l’a spécifié la Maire de Paris, Anne Hidalgo, lors de son speech d’ouverture du festival, nombreux sont les particuliers à posséder un drone sur la région parisienne, et à ne pas savoir où le faire voler.

Face à cette prise de conscience, la mairie de Paris a indiqué qu’il serait désormais possible de faire voler son drone sur deux sites dédiés, un dimanche par mois.

Un bon début pour les parisiens amateurs de pilotage. Il faut dire que le marché des drones commence à être porteur sur le plan économique, mais également intéressant en terme d’emploi, puisque près de 5 000 postes ont été créés autours de cette activité. Les politiques semblent donc s’intéresser de plus en plus à ce nouveau secteur, et cherchent à le mettre en avant, ce qui sonne comme un juste retour des choses.

En attendant, ce “Paris Drone Festival” a aussi donné au public l’occasion d’assister à des démonstrations, et de visiter des stands. On pensera notamment à celui de la Poste qui a présenté son propre modèle de drone, le DPDgroup, une belle bête de 3,7 kilos, équipé de 6 rotors et capable de transporter un colis de 3 kilos sur une distance de 20 kilomètres. De quoi rappeler certains projets d’Amazon…

Mots-clés drones