Les Émirats Arabes Unis passent au vert en ouvrant la plus grande centrale solaire au monde

Les Émirats arabes unis sont célèbres pour leur production de pétrole. Ils figurent d’ailleurs parmi les fournisseurs les plus importants au monde, juste après les États-Unis. Le pays vient cependant de faire un grand pas dans la réduction de sa dépendance aux énergies fossiles.

Cette année, cet état fédéral a lancé un projet d’envergure dans le domaine de production d’électricité. L’Emirate Water and Electricity Company a en effet commencé la construction de la plus grande centrale solaire au monde.

Panneaux solaires

Crédits Pixabay

Il a été annoncé que la centrale était actuellement en cours d’exploitation.

Une capacité de 90 000 foyers

Le projet « Noor Abu Dhabi » vise à exploiter l’énergie solaire pour produire jusqu’à 1,18 Gigawatt d’électricité. Il a été lancé par les Émirats arabes unis et confié à la société d’État chargée de l’alimentation en eau et en électricité.

L’objectif est de taille, puisqu’il consiste à construire la centrale solaire la plus importante au monde. Ce titre est pour le moment détenu par la Solar Star, une installation américaine qui produit 569 mégawatts d’électricité.

Avec une capacité deux fois plus importante, Noor Abu Dhabi permettra d’illuminer jusqu’à 90 000 foyers. Au-delà des enjeux purement pratiques du projet, les Émirats arabes unis ont surtout mis en avant son impact écologique. Grâce à cette centrale, ils diminueront leur émission de CO2 d’un million de tonnes métriques. Concrètement, cela équivaut à retirer 200 000 voitures de la circulation.

Un début prometteur

L’annonce du projet Noor Abu Dhabi a bien entendu provoqué son lot de réactions. Une partie des observateurs internationaux y voient une simple manoeuvre politique. Pour eux, il ne s’agit que d’une diversion pour détourner l’attention de l’impact écologique grandissant des énergies fossiles. En tant que principal producteur de pétrole, les Émirats arabes unis chercheraient donc à redorer leur blason auprès du grand public et des activistes.

Malgré tout, il faut reconnaître l’importance de ce type d’initiative. Qui plus est, l’Emirates Water and Electric Company a annoncé qu’elle travaillait sur d’autres projets. Elle prévoit notamment d’implanter une autre centrale solaire avec une capacité de 2 Gigawatts. L’Arabie Saoudite travaille également sur une installation de ce genre à La Mecque, avec une production théorique de 2,6 Gigawatts.

Enfin, il convient de noter que les Émirats Arabes Unis se sont engagés à réduire leur production de pétrole. L’objectif est cependant d’équilibrer le marché, et non de fuir les combustibles fossiles.