Les Emirats Arabes Unis reportent leur mission pour Mars en raison du mauvais temps

Le lancement de la mission Hope, la toute première mission interplanétaire du monde arabe, était initialement prévu pour le 14 juillet 2020, à 22h43. La sonde Hope devait quitter l’île japonaise de Tanegashima pour mettre le cap sur Mars, où elle devra collecter des informations qui permettront de réaliser « la cartographie la plus complète jamais réalisée du climat de cette planète. »

En raison des mauvaises conditions météorologiques, les Émirats arabes unis ont décidé de reporter la mission au 16 juillet 2020. Malheureusement, ils n’ont pas pu respecter cette date. D’après les dernières nouvelles, le lancement de la mission a dû être, une fois de plus, repoussé.

planete-mars

Crédits Pixabay

Pour l’instant, les Émirats arabes unis n’ont pas donné de nouvelle date pour le départ de la mission Hope.

Les Émirats arabes unis annonceront une date sous peu

Ce report est encore dû aux mauvaises conditions météorologiques enregistrées sur le site de Tanegashima. D’après le site Independent.co, les Émirats arabes unis ne devraient pas tarder à annoncer une nouvelle date de lancement pour la mission Hope.

« Après de longues concertations, l’Agence spatiale des Émirats arabes unis et le Mohammed Bin Rashid Space Center (MBRSC), ont annoncé un nouveau retard dans le lancement de Mars Hope Probe en raison des conditions météorologiques instables sur le site de lancement de l’île de Tanegashima, au Japon. Une nouvelle date de lancement devrait être prévue dans les prochaines 24 h » a fait savoir un porte-parole.

À lire aussi : Les Emirats Arabes Unis tournés vers Mars

Vers une meilleure compréhension du climat martien

La réalisation de cette mission est d’une grande importance pour le monde arabe. Comme l’a souligné le cheikh Mohammed bin Rashid Al Maktoum, Premier ministre des Émirats arabes unis, « le projet Hope Probe porte les espoirs et les ambitions de la nation émiratie et les aspirations du peuple arabe et islamique pour un avenir meilleur. »

La sonde Hope utilisera un spectromètre infrarouge, un spectromètre ultraviolet et un imageur haute définition pour étudier la dynamique météorologique sur Mars. Pour la communauté scientifique, la réussite de cette mission est cruciale.

Grâce à la mission sonde Hope, les chercheurs pourront observer pour la première fois une vue « complète du système météorologique dans toutes les régions de la planète à tous les moments de la journée. »

À lire aussi : Les Emirats veulent envoyer un orbiteur en direction de Mars

Mots-clés mars