Les émissions de carbone sur la Lune remettent en question ses origines

Les scientifiques ont toujours pensé que la Lune était totalement dépourvue de matière volatile. Toutefois, une découverte faite grâce à l’étude des données collectées par l’orbiteur lunaire japonais Kaguya pourrait les obliger à revoir cette hypothèse et à remettre en question les origines de la Lune.

Une équipe de chercheurs dirigée par Shoichiro Yokota, de l’Université d’Osaka, au Japon, a mis en évidence l’existence d’ions carbone sur la majeure partie de la surface lunaire. Cette découverte est inattendue, car les scientifiques ont toujours soutenu l’idée qu’aucune trace de carbone ne pouvait être trouvée sur la Lune.

Crédits Pixabay

À en croire cette étude, l’émission d’ions carbone se fait de façon constante sur la Lune.

Une découverte qui soulève de nombreuses questions

Pour arriver à cette conclusion, les scientifiques ont étudié la carte des émissions d’ions carbone lunaire provenant des données collectées par Kaguya. La découverte de ces ions carbone sur la Lune a soulevé de nombreuses questions auxquelles les chercheurs tentent actuellement de répondre.

« Nos estimations démontrent que le carbone indigène existe sur toute la Lune, ce qui soutient l’hypothèse d’une Lune contenant du carbone où le carbone a été intégré lors de sa formation et/ou a été transporté il y a des milliards d’années. »

Une nouvelle piste pour expliquer la formation de la Lune ?

Cette étude a révélé une répartition inégale des ions carbone sur la Lune. Les émissions de carbone seraient plus élevées dans les grandes plaines basaltiques. Sur les hautes terres, elles seraient un peu plus faibles. D’après les scientifiques, la Lune pourrait avoir sa propre source de carbone, car ils ont noté une émission « un peu plus importante que l’approvisionnement provenant de l’espace. »

Actuellement, les chercheurs se posent des questions sur l’origine de la Lune. La communauté scientifique a toujours soutenu l’hypothèse selon laquelle les éléments volatils ont tous été éradiqués par de hautes températures au moment d’un impact entre une jeune Terre et un corps de la taille de Mars, qui a abouti à la formation de la Lune.

À termes, les scientifiques pourraient émettre une nouvelle hypothèse sur les origines de la Lune. « Nous nous attendons à une sorte de modification du modèle de la naissance lunaire. » a déclaré Shoichiro Yokota.

Mots-clés lune