Les employés de Facebook vont créer des niveaux sur Super Mario Maker

Nintendo n’a pas vraiment convaincu les foules lors du dernier E3 et la firme nippone compte visiblement se rattraper en nouant des partenariats avec d’autres sociétés. Preuve en est, elle a décidé de s’acoquiner avec le spécialiste des réseaux sociaux pour le lancement de Super Mario Maker. Qu’est ce que ça veut dire ? Tout simplement que les employés de Facebook vont eux aussi créer leurs niveaux.

Si vous n’en avez jamais entendu parler, alors sachez que Super Mario Maker est attendu pour le 11 septembre 2015 et il se présentera sous la forme d’un éditeur complet permettant à chacun de créer ses niveaux sur… Super Mario Bros.

Super Mario Maker Facebook

Super Mario Maker aura le soutien des employés de Facebook. Magnifique, non ?

Mieux, les joueurs pourront aussi jongler entre quatre styles graphiques issus de plusieurs jeux de la série : Super Mario Bros., Super Mario Bros. 3, Super Mario World et New Super Mario Bros. U.

Quatre styles graphiques au choix dans Super Mario Maker

Ils auront donc l’embarras du choix, d’autant que cet éditeur sera particulièrement complet. S’ils pourront construire leurs niveaux bloc par bloc, ils devront aussi définir l’emplacement de chaque pièce, de chaque ennemi et de chaque bonus. Le plus beau, dans l’histoire, c’est qu’ils pourront aussi partager leurs créations avec les autres joueurs, l’idée étant évidemment de créer une véritable communauté autour du titre.

Quel rapport avec Facebook alors ?

En réalité, c’est assez simple. Les deux firmes ont noué un accord et le géant des réseaux sociaux va ainsi organisé un grand concours pour ses employés le 28 et le 29 juillet prochain. Ils vont pouvoir s’affronter sur Super Mario Maker et créer leurs niveaux durant ces deux jours. Les meilleures créations seront ensuite proposées en téléchargement dans la version finale du titre.

Et ensuite ? Il n’y a rien de prévu mais il ne serait pas étonnant que Nintendo continue dans cette direction et cherche à intégrer Facebook à son propre jeu.

Une chose est sûre en tout cas, le géant nippon semble prêt à tout pour faire parler de Super Mario Maker et cela prouve une fois de plus que ce dernier occupe une place de choix dans sa stratégie.

Et on termine avec une démonstration du titre, pour ceux qui n’ont pas encore eu l’occasion de se pencher dessus.

Via