Les empreintes d’un cousin du T-Rex ont été identifiées en Afrique

Neuf mètres de long et près de 3 mètres de haut à hauteur de hanches, telles sont les mensurations d’une toute nouvelle espèce de dinosaure, dont les empreintes ont été récemment identifiées en Afrique du Sud. Baptisé “Kayentapus ambrokholohali” (oui, oui on sait…), ce nouveau dinosaure a la particularité d’être un lointain cousin d’un certain Tyrannosaurus Rex, bien connu du grand public grâce à ses apparitions régulières dans certains blockbusters.

Outre sa taille imposante (bien qu’inférieure à celle du T-Rex qui atteignait pour sa part les 12 mètres de long environ), et le fait que ses empreintes soient les plus grandes traces de pattes de théropodes trouvées à ce jour sur le continent africain, ce nouveau dinosaure se distingue de par la période durant laquelle il a vécu. Son passage remonte en effet à 200 millions d’années, ce qui correspond au tout début du Jurassique.

afrique-nouveau-dino

Les empreintes d’une nouvelle espèce de dinosaure ont été identifiées sur le continent africain, elles correspondraient à un cousin du célèbre Tyrannosaurus Rex.

La découverte de ces empreintes génère sans surprise un certain enthousiasme chez les chercheurs. Ces dernières, d’une grande rareté, leur permettent en effet d’élargir leur vision des choses en ce qui concerne la vie au début du Jurassique, dans cet endroit précis du globe. Jusqu’ici aucun carnivore de cette taille n’avait été identifié à cette époque et dans cette zone, peuplée massivement par des herbivores, des omnivores, et quelques carnivores de tailles plus modestes.

Une découverte exceptionnelle selon les chercheurs sud-africains

Cette découverte marque la première présence de très grands dinosaures carnivores au début du Jurassique dans le sud de Gondwana, le continent préhistorique qui s’est plus tard brisé pour former l’Afrique et les autres masses continentales” explique Lara Sciscio, chercheuse à l’université du Cap, avant d’ajouter “Ces empreintes de pied de grande taille sont très rares dans le monde. Il n’existe qu’un seul autre site connu datant également de 200 millions d’années où des traces similaires ont été découvertes. Il se situe en Pologne“.

À noter que les empreintes du théropode ont été mises au jour dans une zone couverte de craquements en lien avec le dessèchement du sol. Selon les scientifiques ces derniers sont un signe de la présence d’une rivière préhistorique à cet emplacement, il y a plus de 200 millions d’années.

On peut raisonnablement penser que ce lieu constituait une zone de chasse pour ce dinosaure géant, appartenant plus précisément à la famille des “méga-théropodes”.