Les énergies éolienne et solaire pourraient satisfaire les besoins en électricité des pays industrialisés

Avec les problèmes liés au changement climatique, il semble que le passage vers des sources d’énergie renouvelables soit une étape obligatoire pour l’humanité. Beaucoup de chercheurs se penchent déjà sur le sujet afin de trouver des preuves tangibles montrant que c’est une option réalisable et pratique.

Une nouvelle étude réalisée par une équipe de chercheurs provenant de différents pays démontre l’importance des énergies éolienne et solaire dans les pays industrialisés. Selon les résultats de l’étude, la combinaison de ces énergies renouvelables pourrait couvrir la demande en électricité de la plupart des  pays industrialisés du monde.

Crédits 123RF.com

Les chercheurs ont toutefois souligné l’importance de la mise en place d’installations de stockage d’énergie pour que les périodes de production intermittente puissent être également couvertes.

L’énergie renouvelable, une source d’énergie fiable

Au cours de l’étude, les chercheurs ont analysé la consommation d’énergie de 42 grands pays, de 1980 à 2018. Grâce aux données récoltées, ils ont pu faire une modélisation de la manière dont l’augmentation de la production des énergies éolienne et solaire pourrait répondre aux besoins de différents pays, de l’Afghanistan au Zimbabwe.

D’après Steven Davis, chercheur au sein de l’Université de Californie à Irvine, plus de 80 % de la demande dans plusieurs endroits du monde pourrait être satisfaite par l’utilisation de l’énergie éolienne et de l’énergie solaire. De plus, cela ne nécessitera  pas une capacité exagérée de stockage ou une capacité de production excédentaire. La situation pourrait cependant varier selon le pays. Certains devront probablement satisfaire les besoins de certaines périodes de l’année en utilisant le stockage d’énergie ou d’autres sources d’énergie non fossiles.

Les auteurs de l’étude ont indiqué que même sans stockage d’énergie, les systèmes renouvelables pourraient toujours satisfaire aux besoins pendant 72 à 91 % du temps, avec l’énergie éolienne en tête. Avec 12 heures de stockage d’énergie en plus, le pourcentage sera de 83 à 94 %, l’énergie solaire devenant la source dominante.

Des conditions à considérer

Selon la modélisation, les pays de grande taille et se trouvant aux basses latitudes pourront compter sur l’énergie solaire pendant une longue période de l’année, et auront de ce fait plus de facilité à passer à l’énergie durable. Quant aux  pays de petite taille situés en hautes latitudes comme l’Allemagne, des sources d’énergie de secours seront nécessaires. Les scientifiques pensent cependant que si les pays mettaient en place un stockage à long terme et des sources communes, ces problèmes pourraient être minimisés.

D’après l’étude, l’approche que chaque pays devra adopter pourrait changer en fonction de sa position géographique, de ses besoins ainsi que des ressources disponibles. Il faut aussi considérer que dans leur étude, les scientifiques ont utilisé des hypothèses comme une transmission d’électricité parfaite, c’est-à-dire sans perte d’énergie. Ils ont aussi supposé que la production annuelle était égale à la demande annuelle.

Pour Davis, éliminer complètement les combustibles fossiles de la production d’électricité serait encore difficile à l’heure actuelle. Cependant, il est possible d’atteindre cet objectif si les différents pays arrivent à accorder la technologie, l’économie et la volonté sociopolitique.