Les enfants nés aujourd’hui feront face à une vie de catastrophes naturelles

À quoi ressemblera le monde qu’on laissera aux prochaines générations ? Cette question a titillé l’esprit d’un groupe de chercheurs. Ces derniers ont alors décidé de mener une étude pour tenter d’y répondre. Et les résultats qu’ils ont obtenus sont loin d’être de bons augures pour les enfants nés aujourd’hui.

Selon eux, les prochaines générations feront probablement face à une vie de catastrophes naturelles. Pour éviter que cela arrive, il faudra prendre des mesures pour limiter le réchauffement climatique. Les chercheurs ont indiqué que pour protéger les générations futures de ces catastrophes, il faudra maintenir le réchauffement climatique à 1,5°C.

Un enfant se cachant le visage entre les mains
Crédits Pixabay

Une fois cette valeur dépassée, les prochaines générations devront s’attendre au pire.

A lire aussi : Selon Pfizer, son vaccin fonctionnerait à faible dose chez les enfants de 5 à 11 ans

Les effets désastreux du réchauffement climatique

Un rapport publié récemment par les Nations-Unies suggère qu’il sera difficile de maintenir cette température. À en croire celui-ci, les températures connaîtront une hausse de 2,7°C d’ici la fin de ce siècle. Et comme vous pouvez vous en douter, cela aura des effets désastreux sur notre planète.

Si la température de la planète augmente de 3°C d’ici 2100, les enfants nés aujourd’hui seront les témoins d’une série de catastrophes naturelles. Ils assisteront à deux fois plus de feux de forêt et de cyclones. Ils vivront trois fois plus d’inondations, quatre fois plus de mauvaises récoltes et cinq fois plus de sécheresses que les premiers représentants de la génération X. Enfin, les vagues de chaleur qu’ils connaîtront seront 36 fois supérieures à celles que nous avons actuellement.

A lire aussi : Covid-19 : bientôt des vaccins pour les jeunes enfants ?

L’urgence se fait ressentir

Les auteurs de cette étude attirent l’attention des décideurs sur l’urgence de la situation.

« Nos résultats mettent en lumière l’existence d’une menace sévère à la sécurité des jeunes générations. »

Ils appellent à une prise de mesures rapides pour réduire les émissions de gaz à effet de serre. Cela permettra de limiter les effets du réchauffement climatique.

Des représentants de l’organisation Save the Children demande aux pays riches d’investir de manière à aider les enfants à s’adapter aux changements climatiques. Ils exigent également que ces pays agissent immédiatement pour que le réchauffement climatique ne dépasse pas la barre des 1,5°C.

« Nous devons mettre un terme à notre dépendance aux combustibles fossiles, mettre en place des filets de sécurité financière et soutenir les personnes les plus durement touchées. Nous pouvons inverser la tendance, mais nous devons écouter les enfants et passer à l’action », ont-ils déclaré.