Les Etats-Unis ont commencé à tester un vaccin contre le coronavirus Covid-19

Des responsables de la santé américaine ont annoncé ce lundi avoir débuté à Seattle les premiers essais cliniques pour évaluer un vaccin candidat contre le Covid-19. Une nouvelle qui suscite des espoirs dans la lutte mondiale contre la pandémie.

Toutefois, il reste encore plusieurs étapes à franchir pour prouver que le vaccin fonctionne et qu’il est sûr, et cela pourrait prendre encore un an à 18 mois.

Crédits Pixabay

Une lueur d’espoir dans la lutte contre le Covid-19

Le potentiel vaccin contre le nouveau coronavirus a été développé par des scientifiques des National Institutes of Health (NIH) aux États-Unis, en collaboration avec la société de biotechnologie Moderna, basée à Cambridge, dans le Massachusetts. Le vaccin qui vient d’entrer dans sa phase de test sur l’homme a été baptisé mRNA-1273. Cette première phase clinique, lancée à une vitesse record, est une étape importante dans la mise au point d’un vaccin contre le Covid-19.

Au cours de cette première phase d’essai clinique, 45 volontaires adultes en bonne santé âgés de 18 à 55 ans se verront administrer des doses du potentiel vaccin sur environ 6 semaines, a déclaré le NIH.

Les différentes doses seront administrées par injection intramusculaire dans le haut du bras. Puis les participants seront surveillés pour les effets secondaires comme la fièvre et les douleurs. Le premier participant a déjà reçu la première dose du vaccin expérimental.

Le coronavirus a une forme sphérique et est recouvert de pointes qui dépassent de sa surface, lui donnant un aspect de couronne. Ce sont ces pointes qui s’accrochent aux cellules humaines pour permettre au virus d’entrer. Le vaccin candidat permet d’injecter dans le tissu humain les informations génétiques de cette pointe grâce à une substance appelée « ARN messager ». Le but étant de provoquer une réponse immunitaire chez le patient sans l’infecter réellement avec le virus.

Une course mondiale pour trouver un remède au Covid-19

Outre le mRNA-1273 en cours de développement aux États-Unis, un traitement antiviral appelé remdesivir est déjà en phase finale d’essais cliniques en Asie. Il est développé par la société américaine Gilead Sciences, et les médecins chinois ont rapporté de très bons résultats de ce traitement dans la lutte contre la maladie.

Un vaccin à base d’ADN est également en cours de développement  par le laboratoire pharmaceutique américain Inovio. Et lui aussi entamera les essais cliniques dès le mois prochain.