Les exolunes pourraient elles aussi abriter une forme de vie extraterrestre

Depuis des années, l’homme essaye de prouver l’existence d’une vie extraterrestre. Les scientifiques ont passé au crible les planètes de notre système solaire pour voir si certaines d’entre elles pouvaient abriter une forme de vie extraterrestre, mais en vain.

A en croire certains astronautes, si jusqu’ici on n’a trouvé aucun indice prouvant qu’on ne serait pas seul à vivre dans l’univers, c’est juste parce qu’on ne chercherait pas au bon endroit. D’après le Dr Phil Sutton, astrophysicien au sein de la School of Maths and Physics, de l’Université de Lincoln, les exolunes pourraient abriter la forme de vie extraterrestre que nous cherchons depuis toujours.

crédits Pixabay

Pour rappel, les exolunes sont des satellites naturels de planètes extérieurs à notre système solaire.

Des exolunes qui abritent de l’eau

D’après les chercheurs, il n’y a que très peu d’exoplanètes qui offrent des conditions propices à la formation d’une quelconque forme de vie.

Néanmoins, certaines de ces planètes, spécialement les géantes gazeuses, possèdent des exolunes qui peuvent contenir de l’eau à l’état liquide.

« Ces lunes peuvent être réchauffées intérieurement par l’attraction gravitationnelle des planètes autour desquelles elles gravitent. Cela peut mener à la formation d’eau à l’état liquide. Ces lunes offrent une voie plus prometteuse pour trouver une vie extraterrestre. » a expliqué le Dr Phil Sutton.

Des exolunes dans la ligne de mire des scientifiques

Le Dr Phil Sutton aurait déjà passé en revue les exolunes qui pourraient, selon lui, être susceptibles d’abriter des formes de vies extraterrestres. D’après lui, les recherches devraient d’abord commencer sur les exolunes se trouvant non loin de l’exoplanète J1407b, une géante gazeuse dotée d’anneaux.

Le Dr Phil Sutton n’est pas le premier à avancer l’hypothèse que les exolunes pourraient abriter une forme de vie extraterrestre. En 2018, des scientifiques avaient déjà sous-entendu que ces lunes représentaient des pistes sérieuses à explorer pour la recherche d’une vie extraterrestre, après la découverte de 121 nouvelles exoplanètes qui possédaient une ou plusieurs lunes. Dans une étude publiée la même année dans la revue The Astrophysical Journal, les chercheurs avaient même déclaré que ces exolunes pourraient offrir un environnement « plus favorable à la vie que la Terre. »

Dans les années à avenir, la communauté scientifique devraient donc se pencher plus sérieusement sur le cas de ces exolunes pour vérifier toutes ces hypothèses.