Les femmes dans la cinquantaine sont de plus en plus intéressées par les poupées sexuelles

Ces dernières années, les poupées sexuelles sont devenues très populaires. Si on les retrouve parfois dans les films pornographiques, elles sont le plus souvent utilisées dans un cadre plus privé et intéressent une assez grande variété de consommateurs.

Phil Bass est le premier responsable au sein de The Doll House, une entreprise spécialisée dans la vente de poupées sexuelles à Orpington, dans la partie Sud-Est de Londres. Bass a déclaré que les femmes sont actuellement nombreuses à acheter ces robots particuliers. Selon ses dires, certaines seraient même capables de payer jusqu’à 12 000 euros pour avoir un modèle personnalisé.

Sexualité

D’après Bass, ses clientes sont généralement d’âge moyen et recherchent la « personne de leurs rêves » dans ces poupées sexuelles.

Une nouvelle vague de clients

Bass, maintenant âgé de 46 ans a lancé son entreprise il y a trois ans. Au début, son business était très florissant mais s’est ensuite un peu calmé après un an. Il a déclaré que ses produits étaient par la suite redevenus très populaires surtout auprès de la gente féminine.

D’après lui, la clientèle n’est plus constituée de vieux hommes seuls puisque ceux-ci ne représentent que 10 % des acheteurs. « Maintenant, je dirais qu’environ un quart de mes clients sont des femmes qui veulent avoir une poupée féminine » a-t-il déclaré.

Selon les informations, ces femmes appartiennent à différentes classes d’âges, certaines sont d’âge moyen tandis que d’autres sont dans la cinquantaine ou dans la vingtaine. Parmi ces femmes, on compte aussi bien des homosexuelles que des hétérosexuelles. Si certaines sont célibataires, d’autres sont mariées et ont des enfants.

Des robots personnalisés

Les poupées que l’entreprise The Doll House vend peuvent être personnalisées selon le désir des clients. Toutes les parties de leur corps peuvent être faites sur mesure, à commencer par leur tête, leurs pieds et même leurs organes génitaux.

Le prix des poupées peut ainsi varier, certaines pouvant coûter jusqu’à environ 12 000 euros, avec jusqu’à 5 500 euros de frais supplémentaires pour la personnalisation de certaines parties du corps.

Bien que les poupées ne puissent remplacer de vrais humains, certaines sont toutefois capables d’interagir avec leur propriétaire en parlant, en souriant, en chantant et même en jouissant pendant les relations sexuelles.

Actuellement, on sait encore peu de chose sur l’utilisation exacte des poupées par les femmes mais selon Phoebe Greggor, la journaliste derrière le podcast What The Sex, ce serait probablement pour avoir de la compagnie et surtout, pour avoir un « amant conçu et fait pour être la personne de ses rêves ».