Les films Sony (Spider-Man, Uncharted) pourraient être disponibles chez Netflix

Netflix doit tenir la route face à ses concurrents nouveaux sur le marché du streaming, Disney+ en tête. Il faut dire que ce dernier propose déjà des programmes exclusifs forts, se reposant sur des licences comme Star Wars. Netflix doit donc contre-attaquer et pourra compter sur Sony. Frank Pallotta, journaliste chez CNN, explique que l’entreprise nippone et Netflix seraient sur le point de signer un gros contrat. Un contrat donnant le privilège au leader du streaming de diffuser, en exclusivité, les productions de Sony Pictures Entertainment.

Cela inclut donc des films Marvel, Spider-Man et Venom en tête. Autant dire un gros coup porté à Disney+, privé d’œuvres de son Marvel Cinematic Universe (MCU).

Crédit : Sony Pictures Entertainment

Un contrat prolongé entre les deux puisque Netflix pouvait déjà diffuser, en exclusivité, les productions animées de Sony Pictures.

Sony donne un coup d’avance à Netflix

Netflix et Sony vont annoncer, pour 2022, la tenue d’un nouveau contrat. Un contrat permettant au premier de diffuser les films du second après un passage par la case cinéma. Un argument supplémentaire face à la concurrence de Disney+, Netflix pouvant alors proposer des œuvres liées au MCU.

Sachant que Disney+ propose les films du MCU, avoir un trou béant dans son catalogue risque d’embêter le géant américain. Il semblerait que Sony ait préféré donner des armes à Netflix : rien de mieux pour stimuler la concurrence. Pour rappel, si le Spider-Man incarné par Tom Holland apparaît bien dans les films Avengers, c’est Sony qui en possède les droits. La raison de ces apparitions est liée à un contrat entre les deux entreprises.

En plus de Spider-Man: No Way Home, Netflix pourra diffuser Morbius, Spider-Man: New Generation 2 ou encore Venom: Let There Be Carnage. Mais Sony ne possède pas que le Tisseur comme grosse marque. Netflix pourra mettre en ligne l’adaptation cinématographique de Uncharted, dans lequel Tom Holland joue un jeune Nathan Drake.

Précisons que ces exclusivités ne concernent que le sol américain. En France, les films doivent attendre une période de 36 mois après une diffusion au cinéma pour arriver en streaming. Une chronologie des médias qui permet de pérenniser notre industrie cinématographique.