Les fourmis argentées du Sahara, fourmis les plus rapides du monde ?

La nature est décidément extraordinaire ! Les fourmis argentées du Sahara en sont la preuve. En effet si l’on en croit un article paru dans le Journal of Experimental Biology, ces petites créatures sont capables de parcourir 108 fois la longueur de leur corps en une seconde.

Dans un environnement aussi aride et hostile que le désert du Sahara, il s’agit d’un véritable exploit. D’autant plus que transposées à l’échelle humaine, les performances de cette espèce de fourmi équivaut à environ 1,6 km parcourus en 9 secondes. Vraiment impressionnant !

fourmi

Crédit photo PIXABAY

Les fourmis argentées du Sahara possèdent aussi une compétence particulière en navigation qui leur permet de repérer les petits rochers et brins d’herbe pour s’abriter du soleil.

Un intérêt pour la science

Comme il fallait s’y attendre, l’exploit des fourmis argentées sahariennes (Cataglyphis bombycina) a beaucoup attiré l’attention des scientifiques. Les petites créatures ont été repérées dans le désert tunisien par le neurobiologiste Harald Wolf, de l’Université d’Ulm en Allemagne, alors qu’il y menait une étude sur une autre espèce de fourmis.

Depuis 2015, Harald Wolf et ses collègues étudient les capacités étonnantes des fourmis argentées du Sahara. Ils ont ramené un nid entier dans leur laboratoire en Allemagne pour voir si les températures plus fraîches pourraient altérer leurs facultés à se déplacer très vite.

Des découvertes passionnantes

Harald Wolf et ses collègues ont mené de nombreuses expériences qui leur ont permis de découvrir que les fourmis argentées étaient capables de courir à la vitesse ahurissante de 0,855 mètre par seconde, soit 108 fois leur longueur corporelle.

Cette faculté fait ainsi de ces petites bestioles l’une des créatures les plus rapides au monde après deux autres insectes : l’acarien côtier californien (377 fois sa longueur corporelle par seconde) et le dendroctone australien (171 fois sa longueur corporelle par seconde).

Mais comment cela est-il possible ? Eh bien, c’est grâce à la morphologie très particulière des fourmis : elles possèdent en effet des pattes plus courtes qui leur permettent de faire jusqu’à 47 enjambées par seconde. Leurs six pattes sont capables de bondir simultanément dans un mouvement synchronisé qui leur permet ainsi de cavaler à une vitesse folle.

D’après les scientifiques, les dunes du sable saharien expliquent le développement de cette faculté chez cette race de fourmis. En effet, pour ne pas s’enfoncer dans le sable brûlant, elles doivent être capables de bondir et courir vraiment très vite.

Mots-clés insolite