Les fourmis feraient appel à un “cerveau collectif” pour surmonter les obstacles

Les fourmis sont bien connues pour leur ingéniosité et leur sens aigu de l’organisation. La façon dont ces insectes collaborent fascine également les scientifiques. Des chercheurs du Weizmann Institute of Science d’Israël se sont intéressés à leur mode de collaboration.

Les biologistes ont mené une étude pour savoir si les fourmis pouvaient coopérer entre elles pour « étendre les types d’environnement dans lesquels elles peuvent collecter efficacement de la nourriture. » Les résultats de leur étude, publiés dans la revue scientifique eLife, révèlent que les fourmis feraient appel à un « cerveau collectif » pour surmonter les obstacles auxquels elles peuvent être confrontées.

Crédits Pixabay

Cette étude démontre les avantages de la vie en groupe et de la cognition collective chez certaines espèces.

Une expérience menée sur des fourmis folles de Longhorn

L’équipe de chercheurs du Weizmann Institute, dirigée par le professeur Ofer Feinerman, a étudié la façon dont les fourmis s’organisent en groupe pour transporter de lourdes charges à travers « des environnements semi-naturels. » Pour ce faire, ils ont conçu un labyrinthe dans lequel les fourmis devaient évoluer.

Tout au long du trajet que devaient emprunter les insectes, ils ont disposé des petits cubes pour reproduire les obstacles qu’ils pouvaient croiser sur leur passage. Cette expérience a été réalisée avec des fourmis folles de Longhorn.

Un mouvement collectif dirigé par des leaders

Les scientifiques ont eu recours au traitement d’images pour extraire les coordonnées des cubes, des fourmis et de la charge de nourriture. Ils ont remarqué que plus le labyrinthe était complexe, plus les fourmis mettaient du temps à surmonter les obstacles.

Les performances de ces fourmis ont ensuite été comparées à un modèle de mouvement bien établi. Les chercheurs ont rapporté qu’elles avaient surpassé ce modèle informatique. Après des observations poussées, ils ont conclu que ces fourmis avaient pu accomplir cette performance grâce à un mouvement collectif dirigé par des fourmis leaders. Ces dernières ont pour rôle de transmettre les informations au reste du groupe, chargé de transporter la charge de nourriture.

Ces fourmis leaders ne portent aucune charge. Elles se répartissent sur une région circulaire et se positionnent dans un rayon extérieur de la population porteuse, allant jusqu’à 10cm, pour guider les autres fourmis afin de les aider à éviter les obstacles.

Mots-clés entomologie