Les français investissent en moyenne 326 euros pour leur smartphone

Usage, marque favorite, argent investi, temps consacré par jour, l’association UFC Que Choisir vient de publier une nouvelle étude (réalisée en février dernier auprès de 4.242 personnes) dédiée à la place des smartphones en France. Principale information à retenir, les Français se limitent à des smartphones entrée et / ou milieu de gamme, avec un budget moyen limité à 326 euros. On est bien loin du haut de gamme et des tarifs qui tutoient de plus en plus souvent les 1000 euros.

Autres données importantes, les consommateurs de l’hexagone passent plus de temps sur leur mobile que par le passé (+ 10 minutes en moyenne par rapport à 2016, pour une hausse de 15%), restent fidèles à certaines marques plus qu’à d’autres et s’intéressent de plus en plus au géant chinois Huawei, qui enregistre une progression des plus intéressantes en France.

L’association UFC Que Choisir a sondé les abonnés de sa newsletter pour connaître le budget moyen qu’ils accordent à leur smartphone. Résultat de l’enquête : un peu plus de 300 euros.

La nouvelle n’a – à vrai dire rien – de très surprenante compte tenu de la croissance éclair de Huawei en Europe au cours des trois dernières années, mais l’on apprend que depuis deux ans la présence des smartphones de la marque a plus que triplé dans nos contrées (en passant de 2% à 7%). À noter toutefois que le prix moyen dépensé pour se payer un smartphone estampillé Huawei est de « seulement » 212 euros. C’est donc vers les modèles les plus abordables du constructeur asiatique que les Français se tournent en priorité.

Microsoft, Nokia et Wiko visés par les critiques…

Si Apple, Samsung et Huawei (les trois leaders du marché) parviennent à satisfaire les personnes ayant répondu au sondage (avec des indices de satisfaction de 8,1/10 pour Apple et Samsung et de 7,9/10 pour Huawei), trois marques se positionnent comme de mauvaises élèves. « En queue de peloton, Microsoft, Wiko et Nokia ont clairement déçu leurs utilisateurs. L’usure de la batterie constitue la principale source d’agacement (44 %), avec la saturation de la capacité de stockage interne (22 %). Enfin, un tiers d’entre vous juge les mises à jour du téléphone trop fréquentes » relève ainsi l’UFC dans son bilan.

Notons qu’en termes de fidélisation du client, le trio Apple / Samsung / Huawei parvient, là encore, à s’imposer sur le podium avec un taux de fidélité de près de 80% pour Apple, d’un peu moins de 55% pour Samsung, et de 40% environ pour Huawei. Les autres constructeurs ne peuvent pas se prévaloir d’aussi bons chiffres et peinent donc à conserver leur clientèle.

Point amusant à relever, le troisième âge apprécie de plus en plus les smartphones. On apprend notamment de l’enquête que c’est chez les plus de 65 ans que la pénétration des smartphones a le plus progressé. Par ailleurs, « la progression la plus forte depuis (…) 2016 vient des 65 ans et plus, dont la durée d’utilisation a augmenté de 13 minutes » précise l’association. Les jeunes n’ont qu’à bien se tenir !