Les Google Home se soucieront bientôt de votre bien-être numérique

Il semblerait que le géant de l’internet envisage de doter les Google Home de son nouvel outil baptisé Bien-Être Numérique. Un choix qui devrait nous aider à limiter les risques d’addiction aux enceintes intelligentes.

Annoncé à la conférence des développeurs I/O 2018, le programme Bien-Être Numérique de Google a d’abord été déployé sur YouTube avant d’être porté sur l’application Agenda. Il arrivera bientôt sur les terminaux animés par Android 9.0 Pie. Rappelons à cet effet que les Pixel 3 et Pixel 3 XL vont être présentés à New York le 9 octobre prochain et ils seront bien évidemment les premiers à en profiter. Google ne compte apparemment pas limiter l’usage de son nouvel ensemble d’outils puisque 9to5Google a trouvé dans le fichier APK de la version 8.20 de l’application Google pour Android des indices suggérant l’intention de la firme de les intégrer aux enceintes Google Home.

Les modifications semblent concerner en particulier les paramètres de l’assistant vocal Google Assistant. Ceux-ci comportent quatre nouveaux onglets.

Le Bien-Être Numérique bientôt dans les Google Home

Si vous ne le savez pas encore, le Bien-Être Numérique est une initiative lancée par Google dans le but de limiter notre dépendance vis-à-vis de nos appareils high-tech. L’objectif est de nous aider à lâcher ces derniers plus souvent et plus longtemps. Divers éléments stimulateurs ont été mis en place afin de prévenir les addictions. Le programme utilise par exemple des notifications et des timers.

La découverte effectuée par 9to5Google suggère des modifications au niveau des paramètres de Google Assistant. L’onglet « Outils pour la Famille » se nommerait désormais « Bien-Être Numérique ». Le « mode famille » aurait été remplacé par une fonctionnalité baptisée « filtre ».

Une meilleure protection des mineurs

Avec ladite fonctionnalité, c’est-à-dire « Filtre », Google devrait logiquement proposer de nouvelles manières pour protéger les enfants. Par conséquent, il pourrait y avoir des limitations concernant les contenus que ces derniers peuvent rechercher.

Bien sûr, les mineurs feront aussi partie des bénéficiaires du programme Bien-Être Numérique, l’objectif de Google étant de faire en sorte que son enceinte Home puisse être adaptée à la fois aux petits et grands.

Mots-clés googlegoogle home