Les hautes autorités n’apprécient pas le fonctionnement en cohésion des applications Facebook

Si certains l’ignorent encore, Facebook, ce n’est pas qu’un réseau social du même nom. La société possède également deux mastodontes du milieu, WhatsApp et Instagram. Avec plus d’un milliard d’inscrits au total, les plates-formes brillent par une proximité logique puisque détenues par Facebook. Mark Zuckerberg a même confirmé son idée de lier les messageries du trio pour rendre cette proximité toujours plus forte, et ce malgré les scandales liés au manque de transparence ou le traitement des données personnelles. Une position dominante qui ne plaît pas forcément à la FTC, haute autorité américaine de la concurrence, comme nous l’explique Reuters – d’après une enquête du Wall Street Journal.

La FTC voudrait arrêter l’intégration de Facebook chez Instagram et WhatsApp, plan mené par la société depuis plusieurs années.

Crédits Pixabay

L’autorité devra donc statuer sur ce cas épineux.

La domination de Facebook dans le viseur de la FTC

Facebook ne doit pas intégrer davantage ses applications WhatsApp et Instagram. C’est ce que souhaite la FTC qui profitera d’une procédure pour mener à bien son action à l’encontre de la société dirigée par Mark Zuckerberg. Cette dernière voudrait demander aux tribunaux d’empêcher Facebook d’asseoir sa position dominante en permettant aux utilisateurs de continuer à profiter de WhatsApp et/ou Instagram sans avoir à créer un compte Facebook. Une décision, si elle est finalisée, qui pourrait faire mal au plan de la société de fusionner toutes ses messageries.

Facebook ne semble pas ravi de cette décision. La plate-forme explique que le lien entre ses réseaux sociaux permet une interaction simplifiée. En postant une photo sur Instagram, il est par exemple possible de la publier sur Facebook en même temps. Un argument que n’apprécie pas la FTC qui voit dans cette fonction une façon pour la société d’imposer ses services à ceux qui ne le souhaitent pas.

Nul doute que beaucoup auront à redire face à la domination croissante de Facebook sur la toile. Après tout, la société est l’un des GAFA qui fait couler beaucoup d’encre, notamment auprès des politiques. Beaucoup d’internautes reprochent également à ces sociétés d’avoir la main-mise sur le trafic internet et de manquer de clarté quant aux données personnelles et leur utilisation.

Mots-clés facebookwhatsapp