Les hot-dogs seraient faits avec des légumes? 40% des enfants américains y croient

Selon une étude récente, un grand nombre d’enfants aux Etats-Unis n’auraient aucune idée d’où provient la nourriture qu’ils mangent presque tous les jours. C’est surtout le cas en ce qui concerne les produits à base de viande.

Des scientifiques ont mené une enquête auprès d’enfants vivant aux U.S.A., et ils ont découvert que beaucoup ne connaissaient pas l’origine des viandes qu’ils consommaient. Par exemple, près de 40% des enfants interviewés croyaient que les hot-dogs étaient faits avec des légumes. Plus de 46% croyaient également que les frites étaient un type d’animal. Aussi, environ 41% des participants ignoraient que le bacon était un produit animal.

Crédits 123RF.com

Selon les scientifiques, la raison principale derrière cette ignorance serait ce qu’on appelle le « paradoxe de la viande ». C’est lorsque les enfants savent que la production de nourriture à base de viande implique la souffrance des animaux, mais qu’ils sont contre le mauvais traitement à l’encontre de ces derniers.

Les limites de la recherche

D’après les chercheurs, ce phénomène pourrait être le résultat de l’hésitation des parents par rapport au fait d’apprendre à leurs enfants d’où viennent les produits à base de viande. C’est une tendance assez inquiétante si l’on considère le fait que la consommation de viande par les enfants peut éventuellement avoir des impacts sur le changement climatique.

Au cours de leurs recherches, les scientifiques ont mené une enquête auprès de 176 enfants âgés de 4 à 7 ans, tous vivant dans une zone métropolitaine du Sud-Est des Etats-Unis. Par rapport à la taille limitée de l’échantillon, les scientifiques indiquent que les résultats ne correspondent peut-être pas à d’autres groupes d’enfants dans d’autres régions et ayant une autre culture. Toutefois, ceux qui ont participé avaient vraiment du mal à identifier l’origine des différents types de nourriture, en particulier la viande.

Une situation inquiétante

D’après ce qu’on peut lire dans l’article relatant cette étude, même les « chicken nuggets », qui portent le nom d’un animal, ont été mis dans la catégorie des plats à base de plantes. Plus d’un tiers des participants auraient donné cette réponse. Les chercheurs expliquent que les enfants semblent en général rejeter l’idée que certains animaux soient des sources de nourriture. Ce qui est un rejet culturellement inexact.

Les résultats de cette étude reflètent un futur assez inquiétant pour notre planète. Si les enfants n’ont pas les connaissances nécessaires sur l’origine de leur nourriture, leurs futures préférences culinaires pourraient faire empirer les choses pour la planète. Ce sera surtout le cas pour les produits à base de viande qui ont une empreinte carbone largement supérieure à celle des produits à base de plantes.

Mots-clés insolite