Les Huawei Mate 30 et Mate 30 Pro sont officiels… mais ils vont se faire désirer

Huawei a tenu hier une conférence de presse en direct de Munich. Après être revenue pendant une dizaine de minutes sur les ventes de ses différentes gammes, la marque chinoise a levé le voile sur deux nouvelles phablettes, les Mate 30 et Mate 30 Pro.

Très différents des modèles de l’année dernière, ces deux terminaux placent la barre très haut en termes de finitions.

Si Huawei a opté – sans surprise – pour un boîtier en verre, la forme a également pris soin de doter ses deux nouveaux Mate d’un écran aux bordures contenues.

Huawei Mate 30 : un design soigné et de belles finitions au programme

Non content de réduire au maximum les bordures entourant la dalle de ces appareils, le constructeur a également opté pour une dalle incurvée. L’écran s’étire donc jusqu’aux bordures latérales des téléphones.

L’effet est objectivement très réussi et cette belle dalle incurvée ne semble pas poser de problème majeur en termes de préhension. Du moins pas au premier abord.

L’encoche répond présente. Si la nouvelle ne fera pas que des heureux, il faut néanmoins préciser qu’il ne s’agit pas la d’une simple coquetterie de la part de la marque. Huawei a en effet placé une série de plusieurs capteurs aux côtés de la caméra frontale afin d’être en mesure de proposer une reconnaissance faciale efficace et sécurisée. Exactement à l’image de ce que proposait le Mate 20 Pro en son temps.

Il y a une autre particularité notable, cette fois en termes d’ergonomie. Les Mate 30 et Mate 30 Pro font l’impasse sur les boutons de contrôle du volume. La marque a opté pour des gestures et il suffira ainsi de faire glisser le doigt sur la tranche de l’appareil, d’un côté ou de l’autre, pour augmenter ou baisser le volume.

Il semblerait cependant que la fonction n’était pas totalement aboutie sur les modèles exposés durant la prise en main.

Il y a aussi du neuf à l’arrière. Huawei a indiqué avoir opté pour une finition spéciale au niveau de la plaque arrière. Une finition visant a réduire autant que possible l’apparition de ces bonnes vieilles traces de doigts. Avec un succès assez relatif.

Les modèles exposés par la marque laissaient en effet apparaître une constellation de traces au niveau de leur plaque arrière.

Le module photo a subi lui aussi un lifting. La pièce prend désormais la forme d’un macaron écrasé entouré d’un bandeau mat. Encore une fois, l’effet est réussi, d’autant que la pièce ne ressort pas beaucoup de la plaque. Une véritable prouesse dans la mesure où ce fameux module regroupe un nombre conséquent de capteurs et d’optiques.

Une fiche technique musclée

La fiche technique des Mate 30 tape bien entendu dans le haut de gamme. Huawei n’a fait aucun compromis en la matière.

Fiche technique du Huawei Mate 30 :

  • Ecran OLED de 6,62 pouces.
  • Définitions FHD+ 2340 x 1080.
  • CPU : Kirin 990. GPU : Mali G-76.
  • 8 Go de RAM.
  • 128 Go de ROM + NM (128 Go max).
  • Caméra arrière : 40 mpx (f/1.8) + 16 mpx (ultra grand angle, f/2.2) + 8 mpx (téléobjectif, OIS, f/2.4), autofocus double, AIS.
  • Caméra frontale : 24 mpx, f/2.0.
  • Batterie de 4200 mAh.
  • SuperCharge (40W), Wireless SuperCharge (27W).
  • 4G, WiFi 802.11 ac, Bluetooth 5.1, USB Type-C, prise jack, NFC.
  • EMUI 10 (Android 10).

Fiche technique du Huawei Mate 30 Pro :

  • Ecran OLED de 6,53 pouces.
  • Définitions FHD+ 2400 x 1176.
  • CPU : Kirin 990. GPU : Mali G-76.
  • 8 Go de RAM.
  • 256 Go de ROM + NM (128 Go max).
  • Caméra arrière : 40 mpx (f/1.8) + 40 mpx (f/1.6) + 8 mpx (téléobjectif, OIS, f/2.4) + ToF, autofocus double, AIS.
  • Caméra frontale : 32 mpx, f/2.0.
  • Batterie de 4500 mAh.
  • SuperCharge (40W), Wireless SuperCharge (27W).
  • 4G, WiFi 802.11 ac, Bluetooth 5.1, USB Type-C, prise jack, NFC.
  • IP68.
  • EMUI 10 (Android 10).

Les deux modèles sont très proches l’un de l’autre et la seule chose qui diffère, finalement, c’est leur module photo. Le module « pro » va en effet beaucoup plus loin que son camarade sur cet aspect des choses.

Il faut d’ailleurs noter que la marque ne s’est pas uniquement focalisée sur la photo cette année. Elle a également fait en sorte de rattraper son retard en matière de vidéo.

Non content de filmer en 4K à une cadence de 60 images par seconde, le Mate 30 Pro sera aussi en mesure de réaliser des ralentis à 7680 FPS et il proposera même un mode de prise de vue nocturne pour faciliter la capture de séquences animées en basse luminosité.

Toujours au rayon des modes, on en trouvera également un qui nous permettra de générer des flous d’arrière plan et de simuler ainsi une faible profondeur de champ. Si l’idée semble vendeuse sur le papier, il ne nous a malheureusement pas été possible de tester cette fonction.

Huawei s’est également beaucoup arrêté sur le mode nuit, un mode qui ira plus loin que ce que proposaient les P30 et qui nous permettra une fois encore de « voir » dans le noir complet. Si le résultat semble assez surprenant, il ne sera pas franchement réaliste et tout le monde ne devrait donc pas apprécier les images produites par son biais.

Contre toute attente, le Mate 30 Pro sera également en mesure de se connecter directement à un Osmo Mobile 3. Huawei promet en prime une synchro totale des commandes de la caméra.

Pas mal de choses à dire aussi sur la charge. Les Mate 30 proposeront bien entendu la charge rapide à hauteur de 40 W, mais aussi sans fil. Et la ils pourront atteindre les 27 W. Huawei a également évoqué une meilleure charge sans fil inversée. Il était de toute façon difficile de faire pire que celle des P30.

Toujours à l’occasion de la conférence, Huawei à également levé le voile sur une version 5G des Mate 30 avec une plus grosse batterie et un meilleur système de refroidissement. Il ne sera cependant pas possible d’en profiter en Europe.

Un lancement reporté en France

Et le moment est donc venu d’évoquer ce qui est sans doute la partie la moins drôle de l’article : la disponibilité des Mate 30.

Comme chacun le sait, Huawei est empêtré depuis plusieurs mois dans une situation économique complexe et difficile. Donald Trump a tout fait pour mettre l’entreprise au ban et cette dernière ne peut désormais plus faire des affaires avec les entreprises américaines. Pas librement en tout cas.

Les Mate 30 subissent de plein fouet le décret Trump et ils ne sont donc livrés avec aucune application Google. Cela vaut bien entendu pour Gmail, Google Maps ou encore Chrome, mais aussi pour le Play Store.

En conséquence, et tant que la situation n’est pas plus claire, Huawei a pris la décision de repousser la sortie des Mate 30 en France. Jusqu’à quand ? Toute la question est là bien entendu, mais aucun représentant de l’entreprise n’a su nous répondre.

Il semblerait en revanche que ces mesures n’aient pas eu d’impact sur le prix des appareils. Les Mate 30 seront loin d’être donnés et ils seront ainsi respectivement proposés à 799 € et 1099 €. La version 5G du Mate 30 Pro sera proposée à 1199 €.

En parallèle, la marque a également présenté une version Porsche Design de sa phablette. Recouverte de cuir à l’arrière, elle laisse apparaître une lanière qui pourra être utilisée pour tenir le téléphone. Il faudra en revanche débourser 2000 € pour en profiter.